Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 09:42

Comme j’ai abordé le sujet la dernière fois, aujourd’hui je vais vous parler de l’Hiroshima-ben 広島弁 : le dialecte d’Hiroshima. De nombreux articles sont consacrés au Kansai-ben, rendu populaire par de nombreux comiques de « manzai » 漫才 : (dialogues comiques en duo propres à la région du Kansai) et né du commerce qui a longtemps été la spécialité d’Osaka.

Mais l’Hiroshima-ben commence également à avoir sa popularité. Il est souvent associé au parlé yakuza d’une part parce qu’il sonne un peu rude et qu’un célèbre film sur le sujet a été tourné dans la région, mais également parce que les yakuzas sont nombreux dans le coin et dans l'une des préfectures voisines, le Yamaguchi-ken.

Les jeunes d’autres régions adorent entendre parler en Hiroshima-ben « allez vas-y parle moi en Hiroshima-ben !! ». Ca sonne un peu « cool ». (du moins dans la bouche d’un garçon, sur une fille c’est pas terrible, pas vraiment féminin ni distingué).

Bien qu’en japonais les « gros mots » à proprement parlé soient rares, il est tout a fait possible de parler de manière très vulgaire ou insultante, et je trouve d’ailleurs pour ma part qu’un japonais qui s’énerve et se met à rouler les « r » façon yakuza est bien plus effrayant qu’un americain qui lâche des « fuck » tous les 2 mots ! Les habitants d’Hiroshima ayant la réputation d’avoir le sang-chaud et de partir au quart de tour, j’ai pu assister à ce spectacle à plusieurs reprises.

On peut trouver quelques articles sur l’Hiroshima-ben sur le net mais ils sont souvent incomplets et quasiment tous écrits en anglais. Dans cette partie I je vais vous parler de ce que je connais et entend fréquement, dans la partie II j’irai me renseigner auprès de copains qui connaissent le dialecte plus profond, également utilisé par les personnes âgées, et que les garçons s’amusent de temps en temps à parler entre eux. Lorsque l'emploi de ce dialecte est poussé à son paroxysme, je ne comprends quasiment rien.

J’ai l’impression en revanche que les jeunes générations (20-25 ans) délaissent plus ou moins ce dialecte au profit d’un japonais plus standard que l’on entend chez les jeunes du même âge à la télé.


Maintenant passons aux choses concrètes :


Il existe une multitude de mots pour dire « très » en Hiroshima-ben :

ぶち buchi ばち bachi ぶり buri ばり bari かち kachi がち gachi...


Le verbe être/avoir/exister : iruoru

« Tu es où là? »

Japonais standard : 今どこにいるの ima doko ni iru no ?

Hiroshima-ben : 今どこにおるん ima doko ni oru n ?

« Y a personne »

JS : 誰もいない dare mo inai

HB : 誰もおらん dare mo oran

« qu’est-ce que tu fais ? » - « tu habites où ? »

JS : なにしている nani shite iru -  どこに住んでいる  doko ni sunde iru (souvent contractés en shite'ru et sunde'ru)

HB : なんしよん nan shiy’on - どこにすんどん doko ni sund’on

« je sais » - «je suis en train d'y aller »

JS : 知っている shitte iru 知ってる shitte'ru - 行ってる itte'ru

HB : 知っとる shitt'oru - 行きおる iki oru


La négation nain :

« je ne sais pas » « je n’y vais pas »

JS : わからない wakaranai 行かない ikanai

HB : わから wakaran 行か ikan


daja* :

« C’est joli » « C’est Judith » « Y a l’air de faire froid / Il fait froid hein ? »

JS : きれい kirei da ジュディーだけど judith dakedo さむいだろう samui daroo

HB : きれいじゃ kirei ja ジュディーじゃけど judith jakedo さむいじゃろう samui jaroo

そうなんじゃ soo nan ja ? ha oui ?

ja qui se transforme très souvent en jan


Parce que / puisque / comme :

から karaけえ kee, けん ken - だから dakara > じゃけえ jakee, じゃけん jaken

l’expression la plus célèbre, si vous allez à Tokyo on vous criera dans les oreilles : Hiroshima jaken ! 広島じゃけん


Les terminaisons d’adjectifs en ii et oi principalement transformées en ee (comme dans le kansai ben)

JS : いいii yo : c’est bon ごい sugoi : c’est génial

HB : ええee yo すげえ sugee


Les terminaisons d’adjectif –i tronquées (comme dans le kansai ben)

JS : うま umai : c’est délicieux さむ samui : il fait droid あつ atsui : c’est chaud

HB : うま umah さむ samuh あつ atsuh (j’utilise le h peu orthodoxe pour retranscrire le côté bref de la dernière syllabe)

面白い omoshiroi : drôle devient おもろい omoroi


« Ne pas faire » shinaisen

« je dois faire »

JS : しんいと行けない shinai to ikenai (c’est déjà une forme plutôt familiaire, une forme un peu plus formelle serait しなければ行けません shinakereba ikemasen)

HB : せんと行け sen to iken


Autre vocabulaire spécifique :

« je, moi »

JS : femme : 私 watashi, あたし atashi -  homme : 僕 boku ,俺 ore* (* familier)

HB : femme : うち uchi - homme : わし washi (« uchi » je ne l’entends que très rarement)

« Combien ça coûte ? »

JS : いくら ikura

HB : なんぼ nanbo (également employé en kansai ben)

« vraiment ? »

JS : 本当 hontoo

HB : ほんま honma (idem kansai ben, d'ailleurs ici c'est limite la honte de dire hontoo, ou de terminer une phrase en "da yo")

« à plus »

JS : それじゃ sore ja

HB : ほいじゃ hoija

« difficile, fatigant » たいぎい taigii, je pense que c’est plus ou moins l’équivalent de 大変 taihen en japonais standard


Si vous voulez quelque chose de beaucoup plus complet sur le sujet, la page wikipedia écrite en japonais :


もし間違えたら、教えてください

Partager cet article

Repost 0
Published by jud3030 - dans Langue - kanjis...
commenter cet article

commentaires

Robert Patrick 09/12/2008 16:46

Je connais une famille à Hiroshima, les enfants sont 3 gamines de 12, 9 et 6 ans, et celle de 9 ans utilise du Hiroshima-ben stricte, c'est juste A-DO-RABLE !!! (et elle dit "uchi", bien sûr)

N 01/12/2008 15:17

Eh bien c'est quasiment la même chose que le dialecte d'Osaka ; ) Le dialecte de Hiroshima est toutefois réputé pour sa violence — associée aux bandes de malfrats, particulièrement actifs et rudes dans la région. Billet for tinstructif : )

jud3030 01/12/2008 15:42



Merci !


Il paraîtrait tout de même que cette réputation soit fort exagérée et dûe en grande partie à au film (que je n'ai jamais vu) "The Yakuza", c'est en tous cas ce que j'ai lu sur un site, mes amis
m'ont également dit que cela venait du film, mais qu'il était tout de même vrai que la population de yakuza était assez importante, cette réputation n'a pas l'air de les gêner plus que ça.


Moi ayant appris le japonais ici, j'ai employé certaines formes dès le début et ne suis plus capable de m'en débarasser (je pensais que ça craignait mais on m'a rassurée), genre "oru/oran" au
lieu de "iru/inai", le reste je ne l'utilise pas trop, et dans les cas où c'est nécessaire je peux me forcer à switcher de "wakaran" à "wakarimasen"


hoija !



Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives