Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 16:34
L'accusé de réception
Je devais l'autre jour envoyer un courrier avec accusé de récéption en France. Rien de compliqué me suis-je dit.. Ne connaissant pas le terme exact, je suis allé sur le site de la poste, ai comparé la version anglaise et la version japonaise pour situer à peu près l'endroit où ça se passait, et à l'aide de Rikaichan (merci R. Patrick), logiciel qui permet sous Firefox d'avoir la lecture et la traduction des kanjis, j'ai pu trouver mon mot : "uketori tsuuchi". Je l'ai pas inventé, c'est bien celui qu'ils emploient sur le site officiel de la Poste Japonaise...

Arrivée au bureau de poste, je choisis un guichet tenu par une employée d'âge moyen, me disant qu'elle connaîtrait bien la combine.
Comme si j'avais fait ça toute ma vie, je lui tends ma lettre "bonjour, en uketori tsuuchi, s'il vous plait"
"...hein.? pardon??",
je répète un peu plus lentement "u-ke-to-ri tsu-u-chi". Elle alors fait un arrêt sur image, yeux grand écarquillés, perplexe, genre le disque dur a planté... sa voisine lui venant en aide lui souffle un truc à l'oreille, j'ai juste entendu "papier rose".
Mon employée reprend vie et prestence, et me demande de patienter un petit moment.
Branle bas de combat, elle commence à ouvrir tous les tiroirs, tous les placards, à monter sur des tabourets pour acceder à des recoins poussiéreux, des portes pas ouvertes depuis 30ans, puis revient désolée en m'expliquant qu'ils n'avaient pas les documents nécessaires pour répondre à ma demande. Elle me conseille donc d'aller voir un 2e bureau.

2e bureau, je répète ma demande, mêmes yeux de merlan frit "un quoi??" - "U-KE-TO-RI TSU-U-CHI!! ou E-ARU (A.R)", même scène, j'avais encore choisi le mauvais pion, un voisin de guichet lui souffle "mais si tu sais le truc là, avec le papier rose".
Je vois mon bonhomme ressortir de vieux manuels de la poste, poussiéreux, cornés et jaunis jusqu'à la moêle (et l'ordinateur? hoooo, non malheureux, desfois qu'on gagnerait du temps).
Je le voyais tourner une à une les page en se répétant à haute voix "uketori tsuuchi... uketori tsuuchi..."
Après de loooooooooongues recherches infructueuses, du brassage de paperasse dans les tiroirs, en me rassurant de temps en temps "patientez s'il vous plait, on ne sait pas si on peut faire ça ici, et on en sait pas si on a les documents nécessaires", il revient en me donnant de longues explications (auxquelles je n'ai pas compris grand chose), du jargon de la Poste j'imagine, à part que "vous comprenez à Tokyo ce serait plus facile",et qu'il fallait que j'essaie dans un bureau de poste plus grand, genre celui d'Hatchobori, qui ferme à 18h".

Voyant l'espoir d'envoyer ce satané courrier en recommandé avec A.R diminuer, je me dirige vers Hatchobori, sous une pluie battante sans même prendre la peine d'acheter un parapluie.

J'arrive au guichet, reformule ma demande.. un jour sans fin.. la même scène... "uketori tsuuchi??! zeeenzeeen wakaranai's" (je sais pas du tout ce que c'est).. cauchemard..
Là heureusement, le vieux postier du guichet voisin se tourne vers mon jeune employé en lui disant d'un air posé, occupé à autre chose "mais siii.. un uketori tsuuchi, tu prend le papier rose, là dans le tiroir de gauche, tu remplies, tu scannes le code et  voilà"
haaaaa mon sauveur... le jeune employé a quand même lu scrupuleusement le mode d'emploi dans son intégralité avant de me faire remplir les cases, j'en ai eut pour 800 yens, pas donné..


Le dentiste


En France, j'avais pour habitude de prendre rendez-vous tous les 6 mois chez le dentiste pour un détartrage et un petit contrôle. Mais une fois arrivée au Japon, et pensant au départ ne rester qu'un an, j'ai sans cesse repoussé l'échéance, estimant que ça pouvait attendre mon retour, ayant surtout mieux à faire et il faut l'avouer, un peu peur de ne pas m'en sortir en japonais.
Ca fait maintenant 1 an et 7 mois que je suis ici, j'ai fini par me résoudre à y aller.
Comme j'avais lu cette expérience, un peu effrayante au niveau des tarifs, j'ai commencé par chercher le mot "tartre" dans un dico, puis me suis renseigner auprès d'une amie.
Elle m'a assurée que je n'aurai pas à débourser une telle somme (30 000yens pour le malheureux auteur de l'article précédent), m'a conseillé de demander AVANT le tarif pour un détartrage et SEULEMENT un détartrage, et m'a également donnée l'adresse de la clinique qu'elle fréquentait en m'avertissant tout de même que c'était un peu vieillot.

Je m'y suis rendue aujourd'hui. Au Japon, c'est pratique, nul besoin de prendre rendez-vous, en tous cas pour ce genre d'intervention, et la clinque en question est ouverte 7j/7 de 9h à 22h, sauf le dimanche après-m.
On m'a annoncé un prix de 5500 yens (sans assurance) ce qui m' a paru plutôt correct.
On m'a fait enfilé des pantoufles pour entrer dans le cabinet. La dentiste m'a demandé si je comprenais le principal en japonais, je lui ai répondu que ça allait mais que par contre, je ne connaissais pas trop les "mots de dentiste" ce qui l'a bien fait rire.

En effet, c'était BIEN vieillot : le mobilier, les tapisseries grisâtres passées, le matériel de la mi-ère Showa..
Le dentiste ne risque pas d'être indisposé par l'haleine des patients qui viendraient de s'enfourner une douzaine de gyozas triple dose de nira, en plus du masque médical, il porte une vitre de soudeur transparente.
Le travail m'a semblé plus minutieux que chez mon dentiste habituel en France, tout s'est bien déroulé.

Ca s'est un peu plus compliqué quand le dentiste en chef est venu me faire mon diagnostique.
C'est déjà pas évident de suivre une conversation quand la personne porte un masque devant la bouche, en tous cas dans une langue étrangère et j'avais bien révisé mon mot "tartre" avant de partir mais alors, "gencive", "parodonthie" et compagnie, j'avais totalement fait l'impasse, on s'en est quand même sorti.
Mais malheureusement, je devrais y retourner pour une 2e intervention sous anesthésie locale (ça je connaissais le mot), pour retirer du tartre logé en profondeur dans les gencives des dents du fond.. voilà ce qui arrive quand on fait traîner ces affaires. Ca me coûtera le même prix, il me suffit de revenir avec ma carte (une de plus..) sans rendez-vous et sans avoir à préciser la raison de ma venue.

Partager cet article

Repost 0
Published by jud3030 - dans Langue - kanjis...
commenter cet article

commentaires

senbei 20/02/2009 00:55

Bel article. J'aime bien lire et sourire en même temps.

jud3030 20/02/2009 15:09


thx


Baiya 17/02/2009 13:51

Bon courage pour la suite! en général, et soi-disant selon la loi, les dentistes ne font qu'un soin à la fois; quelquefois on te fait un détartrage du haut et puis la semaine suivante, celui du bas. Si tu veux tu n'es pas obligée d'accepter l'anesthésie locale...ça sert principalement à faire monter les honoraires. Bon, enfin je dis ça mais je suis super douillette donc moi je la demande ;)

jud3030 20/02/2009 15:04


je préfère quand même prendre l'anesthésie, pour une fois qu'ils l'a proposent (m'ont l'air plutôt réticents habituellement d'après ce que mes amis me disent..), là ils rentrent dans les gencives
assez profondément (enfin je vais pas rentrer dans les détail) et au total j'en aurai pour 5000 yens sans assurance, donc ça va


Laurent 12/02/2009 06:18

franchement choisi ton dentiste selon les conseils de bonnes connaissances

il y en a de tres bons et tres pedagogues, expliauent tout et le mien a un art de faire comprendre des trucs complexes n japonais, mais simplifie pour moi...

un vrai pro

jud3030 12/02/2009 08:45


oui j'ai oublié de raconter ça dans mon article mais il m'a fait un très joli dessin Tonyglandile, enfin il était très sympathique et a réussi à bien m'expliquer les choses aussi


sakana 12/02/2009 06:09

''kakitome'' (書留) c'est quand même plus facile pour ''recommandé'' ^^
Pour l'assurance maladie, je ne sais pas si tu en a une, mais beaucoup ne savent pas qu'on peut en demander une à la mairie gratuitement juste avec une carte de gaijin. C'est la kokumin hoken 国民保険.
Sinon d'accord avec Robert, très chouette blog.

jud3030 12/02/2009 08:43


Haaa merci ! effectivement la 1ère de mes victimes de la poste m'a sorti ce mot, mais comme je le connaissais pas, j'ai pas bien saisi, de toute façon ça n'aurait pas beaucoup fait avancer le
schmilblick vu qu'ils n'avaient pas les fameux papiers roses dans les 2 premiers bureaux de poste.
Sinon je ne savais pas du tout pour l'assurance, je vais aller voir ça sur le champs !


Laurent 12/02/2009 04:40

le dentiste c est toujours delicat .

j ai trouve un tres bon dentiste a deux pas de chez moi. il faut faire la queue pour obtenir un rendez vous, le materiel est neuf et tres moderne et avec l assurance c est vraiment tres raisonnables.

jud3030 12/02/2009 05:38


oui là pour le coup, je flippe un peu plus pour la prochaine intervention. L'arrachage de dent semble encore connaître un grand succès au Japon d'après ce que je vois autour de moi.
Bon en même temps les japonais ne sont pas bien gâtés par la nature à ce niveau là...


Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives