Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 03:24
Mi-mars, comme je vous l'avais dit, on m'a envoyé 1 semaine à L.A. et N.Y.C avec une collègue et la représentante de Kyoto.
Le voyage était au départ prévu pour 10 jours, avec vols directs sur la JAL et supers Hôtels, mais à cause de la catastrophe du 11 mars, le Japon a annulé sa participation au Travel Show de Los Angeles et à de nombreux autres évènements. On a failli complètement annuler notre voyage, puis 2 jours avant le départ on nous a annoncé qu'il était finalement maintenu, et on nous a réservé des vols en dernière minute.


Sur Delta Airlines... une compagnie américaine, que je vous déconseille FORTEMENT : appareil tout sauf confortable, pas de télé individuelle (pour un vol aussi long !), juste un mini écran en bout de salle, des écouteurs pourris avec lesquels on se détruit les tympans, bouffe VRAIMENT dégueu et servie en nano-portions, très petit choix de boissons (vin servi dans des goblets en plastic Coca-Cola..), les placards du haut sont à moité condammnés (un pauvre papier scocthé écrit à la main indique qu'ils sont occupés par le staff), donc faut aller trouver soit même de la place, là où on peut, 10 sièges plus loin... Tout ce qui leur reste, c'est que le staff est plutôt sympa, mais pas pro du tout, à la masse quoi. La moitié ne porte même pas d'uniforme ou des uniformes dépareillés, les cheveux en bataille..

Je sais pas mais quand je prends l'avion, j'aime bien cette fausse impression de faire un truc de privilégié, ambiance cinéma, et avoir des hôtesses classes et impec.. bon là j'ai plus eut l'impression d'avoir fait 20h de bus dans la cambrousse... et je comprends mieux pourquoi la Class Affair ne doit pas être un luxe quand on prend l'avion pour aller bosser ! (On a pris 5 fois l'avion, le taxi, le métro, le shinkansen, le bus, la voiture en 6 jours...)


Le dimanche matin, on a pris l'avion d'Hiroshima à Haneda, puis le bus jusqu'à Narita.  J'avais jamais vu des queues pareilles devant les guichets, la notre faisait le tour quasi-complet du grand hall de Narita. 98% d'étrangers, avec 7 ou 8 énormes valises chacun, les enfants, les animaux de compagnie en cage, des gens qui rentraient définitivement chez eux donc, ce qu'on a appelé après les "Flyjin" dans la presse. Ca aboyait et ça miaulait dans tous les sens, une drôle d'atmosphère. Quand l'agent de l'immigration a vu mon "re-entry permit" sur mon passeport, il m'a fait "Mais vous allez revenir ??!!!".


A ma droite, côté hublot, j'avais une jeune lycéenne japonaise de 16 ans (putain pile la moitié de mon âge! !) qui a pleuré comme une madeleine pendant toute la 1ère heure du vol. A chaque fois que les hôtesses passaient prendre commande, elle parlait à voix tellement basse que j'étais obligée de lui faire répéter dans mon oreille et de transmettre  au staff. Puis vient le moment de remplir le questionnaire, elle a sorti un stylo, puis... grand blanc de 20 min, à regarder autour d'elle à la recherche d'un homme en cape qui vienne la sauver. Avec mon voisin de gauche, un japonais, on a fini par lui demander ce qui n'allait pas et presqu'en sanglots, elle nous a expliqué qu'elle n'y comprenait rien. Nan mais c'était pas une interro surprise ! de simples questions type nom, adresse aux Etats-Unis, etc.. et le tout écrit en japonais en plus. Mon voisin lui a donc rempli sa fiche. On a appris qu'elle partait pour quelques mois d'immersion dans une famille à Santa-Barbara, je crois que ça va lui faire un grand bien. Elle nous a fait des courbettes à n'en plus finir à l'atterrissage.


jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
On est arrivé épuisées, après avoir attendu 2h nos valises à l'aéroport et avec 16h de décalage horaire dans les pattes. Voilà ma chambre au Hilton Aeroport. Je sais pas si c'est parce qu'il y avait une tempête de pluie, que j'avais l'impression que notre hôtel était au milieu de nulle part, et qu'il y avait des grooms de partout, mais j'ai trouvé l'ambiance un peu glauque, lynchéenne. Un mélange d'ambiance Mulholland Drive, Shining..

jud à Hiroshima
L'après-m, mes 2 collègues sont allées faire un tour au Travel Show, moi j'ai préféré me reposer. Et le soir, on a mangé sagement au resto de l'Hôtel. un bon Steackhouse Burger des familles et une salade partagée à 3 qu'on a eut du mal à finir. Ca m'avait déjà fait rire ça la première fois aux Etats-Unis (y a 16 ans !), ces restos faussement guindés, lumière over-tamisée, longues napes blanches mais avec des gens qui mangent des hamburgers et boivent des sodas à la paille dessus.

jud à Hiroshima
A Los Angeles, j'ai trouvé où que ce soit, le staff particulièrement sympa et chaleureux, plein de blagues, du genre je me prends pas DU TOUT au sérieux. Partout des "how u doing today ?", habitude japonaise, je me demandais presque s'il fallait répondre ou le prendre comme les "Irrasshaimase" qu'on nous lance à l'entrée des magasins. Les "you guys"  à tout bout de champ (qui dans ma tête sonne comme "hé les mecs" alors qu'on est 3 filles).

jud à Hiroshima
Le lendemain matin, notre chauffeur et K-san la réprésentante de Kyoto à Los Angeles sont venus nous chercher pour la 1ère journée de boulot. Alors K-san c'est une sorte d'Amanda Lear japonaise americanisée. Elle devait sans doute avoir pas loin de 60 ans, mais le visage complètement refait : nez pointu à l'occidentale, pommettes exagérement remontées, un peu comme les personnages féminins censés être jolis dans les Simpsons.
Un moulin à parole et à rire inarrêtable, et alors qu'on était tous en manteaux, elle en manche courte nous lançait toute les 5 minutes "Holala, vous avez pas chaud vous? qu'est-ce qui fait chaud !" (Mouahahaha).
Elle nous a aussi fait le coup du botox je crois un matin : les petites rides au dessus de la lèvre supérieure avaient disparu comme par enchantement, et elle riait avec un air crispé tout en se tripotant au dessus de la bouche.
Mais enfin très rigolote et attachante comme femme, contrairement à tous les japonais vivant aux Etats-Unis que j'ai pu rencontrer et qui se prennent pour des parvenus. "Regardez comme je maîtrise bien l'anglais, comme je suis pas timide, comme je bois plein de Coca, regardez comme je rie plus fort que tout le monde quand quelqu'un sort une blague en anglais que j'ai comprise avant vous" "Regardez comme je jubile quand je vois un (plouc de) japonais resté au pays être gêné et faire son timide"

jud à Hiroshima
Notre voiture, petit arrêt visite de Redondo Beach

jud à Hiroshimajud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
A-san, K-san et J-san, ma collègue de la mairie d'Hatuskaichi

jud à Hiroshima

jud à Hiroshima
On a donc été faire des Sales Calls dans 4 agences de voyage / tout operators : nous devions tour à tour faire notre présentation Power Point et répondre ou poser des questions.
J'ai réalisé dès le 1er rendez-vous, que tout était à refaire pour la présentation d'Hiroshima/Miyajima, et qu'on était complètement à côté de la plaque. Déjà je lisais mon texte alors que les autres connaissaient leur truc par coeur.
Mon texte était d'un chiant pas croyable, pas du tout vendeur (j'ai juste repris le texte écrit par un mec de la Préfecture en le modifiant un peu, mais c'était complètement OUT), je voyais les gens bailler aux corneilles pendant mon intervention. Puis la représentante de Kyoto avait apporté des cadeaux pour les agents et de magnifiques brochures.
Ce qui nous a sauvé, c'est les images que j'avais préparées et qui ont fait bonne impression sur l'auditoire.

jud à Hiroshima
Des écureuils qui sont venus nous accueillir à l'entrée d'un immeuble. Les écureuils semblent être à LA, ce que sont les biches à Nara et Miyajima.

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Voilà ce que j'ai principalement vu à Los Angeles : des kilomètres de route, des fast-foods et des zones commerciales, ça ressemble à un grand Plan de Campagne, les palmiers en plus.

jud à Hiroshima

Partager cet article

Repost 0
Published by jud3030 - dans USA
commenter cet article

commentaires

David 24/04/2011 14:25


En fait, la question est "quelle bonne expérience ai-je eu avec Air France?" (la réponse: aucune).
Bon la ligne que j'ai prise le plus, c'est Toulouse-Paris, là rien à dire (dans le sens rien de négatif, mais rien de positif non plus, mais bon un vol d'à peine une heure, il y a pas grand chose à
en dire), sauf peut-être l'équipage (j'y reviendrai dans quelques lignes, vu que c'est pareil dans tous les vols (je suppose qu'ils sont formés comme ça).
Les vols long courrier, j'en ai pas pris beaucoup (je les évite le plus possible) mais chaque fois c'était du n'importe quoi.

Quand je vivais aux US (je ne sais plus quels vols exactement j'ai pris avec Air France. NYC-Paris et Orlando-Paris je pense), les avions avec un intérieur digne des années 70 (avec écran tv commun
et film unique en vf, compartiment à bagage à main consistant en une surface plane et des filets pour éviter que ça tombe, et je ne sais quoi d'autre (pas grand chose, genre deux chaines de
musique, etc).
En octobre dernier, j'ai pris le vol Seoul-Paris à l'insu de mon plein gré (retard au départ de Takamatsu, on loupe la connexion, ils nous trouvent ce vol en remplacement), là l'équipement de
l'avion était aux "normes" d'aujourd'hui, mais là où le bat blesse toujours c'est l'équipage une fois de plus (et ça sur tous les vols que j'ai pris) :

Les hôtesses de l'air et les stewards ont pas dû avoir le mémo que c'est fini depuis au moins 30 ans cette époque où leur métier est source d'admiration, de fantasmes et de je ne sais quoi
d'autres. Sur toutes les autres compagnies avec lesquelles j'ai volé quel que soit le pays, l'équipage est au service des passagers, dans les vols Air France, déjà ils se comportent avec une
prétention vraiment puante, et le service est tout pourri, genre ils te parlent toujours comme si tu es un imbécile, quand ils daignent un sourire, c'est un sourire forcé et condescendant, si tu
veux à boire ou à manger en dehors des repas, il faut aller le chercher dans les cuisines, parce que pas une fois ils ne passeront dans les rangées pour servir des collations (12 heures le vol, et
pas une fois ils ne sont passés en dehors des repas!!!), etc...

En résumé.


David 23/04/2011 22:34


Enfin!

Alors mes impressions.
-Delta : Tu me surprends. Je les ai pas pris souvent, et c'était il y a longtemps, mais j'en avais de bons souvenirs. Pas excellents, mais du niveau des autres compagnies US (donc bien supérieur à
ce que tu décris, là on croirait presque Air France).
-L'ambiance à Narita, ça devait être quelque chose.
-La gamine qui pleurait dans l'avion. Allez, je vais la défendre (moi défendre une gamine de 16 ans, je me ramollis dites donc) : après la catastrophe du 11 mars, si elle devait se casser pour 6
mois, je comprends qu'elle ait un gros coup de blues et pas envie d'y aller).
-Les Californiens : gros LOL ta description, je les entends d'ici.
-Les écureuils sont aux US ce que les shikas sont à Nara et Miyajima.
-Tiens, mercredi, j'ai appris que je ne sais pas trop quand des shikas ont été introduits en Europe (centrale) et qu'ils s'y sont adaptés et que maintenant il y a des colonies de shikas sauvages
dans certaines forêts d'Europe.
-Je sais pas ce qu'il m'arrive, mais en voyant la photo du burger j'ai eu une envie de cheddar pour la première fois de ma vie.
-Ta collègue en collants en Californie... Intéressant... Elle est japonaise non ? ;-)


jud3030 24/04/2011 11:51



Mais alors je sais plus pourquoi j'avais eut une fois un mauvais souvenir d'Air France, mais sinon les autres fois j'ai trouvé ça nickel !! et luxueux comparé à ça.. qu'est-ce que tu as eut comme
mauvaise expérience ?
Sinon la gamine, c'est pas le fait qu'elle pleure mais qu'elle soit incapable de remplir une fiche avec des questions élémentaires qui m'a un peu surpris.


Ben, en Californie, bien qu'en mars, il faisait un peu frisquet, donc les collants se supportaient bien.



Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives