Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 12:20
Après nos très longues journées à errer dans les rues d'Ho Chi Minh, le soir on se laissait guider par nos hôtes. On a eut plusieurs fois l'occasion de retourner dans cette ancienne manufacture d'Opium qui s'appelle maintenant "The Refinery" et regroupe plusieurs restaurants et bars, principalement fréquentés par les expats de la ville, notamment "Vasco's". Comme on n'avait absolument pas préparé ce voyage, ça nous allait très bien, même si j'aurais aimé voir ce que donnaient des lieux un peu plus fréquentés par les locaux.
J'ai cependant la nette impression que les Vietnamiens sont loins d'être les alcooliques notoires que sont les Japonais. Pas de gens emméchés dans la rue, pas de vomi sur les trottoirs...
The Refinery - 74 Hai Ba Trung, District 1, Ho Chi Minh City, Viêt Nam

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Ce soir-là, on n'a pas mangé spécialement vietnamien mais plutôt fusion asiatique / occidental. Pour moi c'était une salade thaï aux boeuf  et wok de légumes, et pour Daiji un curry malaysien.  Même dans ce type de resto ça ne revient vraiment pas cher : boisson et repas pour 4 personnes : 25 euros !

On est ensuite allé de bars en bars pour finir dans un club fréquenté principalement par des Vietnamiens et devant lequel virevoletaient des chauves-souris grosses comme des pigeons !
Le concept est assez spécial : musique à fond, lights et lasers dans tous les sens, Dj booth énorme mais pas de dancefloor à proprement parler. Les gens sont debout autour de tables hautes et mangent d'énormes plateaux de fruits exotiques en picolant et se dandinant un peu...

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima

Ce bar se transforme le week-end en club gay bien que l'homosexualité soit illégale au Vietnam. La déco de ce type de lieu dont on n'a pas l'équivalent à Hiroshima par exemple, tranche vraiment avec la pauvreté et la simplicité des rues, mais j'avais fait un peu le même constat en Turquie par exemple.
Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 12:10
jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima

Quand on s'enfile dans ses petites ruelles labyrinthiques, on se croirait dans les films de Wong Kar Wai, les ruelles deviennent de plus en plus étroites et sombres et on voit directement l'intéreur des maisons des gens, sans murs, juste de grosses télés allumées, quelques loupiottes rouges et les gens affalés sur le sol, ou en train de manger, de préparer de la nourriture pour des restos. On y a même vu un travestit en train de rouler des nems. Evidemment ç'aurait été un peu délicat de prendre des photos de ces lieux.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima

Un temple

jud à Hiroshima jud à Hiroshima

On trouve aussi dans ce coin de nombreuses guest houses et maisons pour faire du home-stay.
Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 12:00
Le quartier dans lequel se trouve le Musée des Beaux-Arts (Rues Yersin, Ky Con, Calmette..) semble assez pauvre et délabré. On y trouve principalement des quincailleries, magasins de réparation et d'articles pour 2 roues et sur une rue, des antiquaires (bijoux, montres, appareils photos et zippos de soldats americains, artisanat vietnamien).
Rien de très folichon mais c'est le Saigon un peu plus roots, sans touristes et où l'on voit les gens travailler.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Pause jus de fruits, obligatoire par cette chaleur étouffante. J'ai attendu un très looooooong moment pour accéder aux toilettes alors que j'entendais de grand ricanements et que la patronne venait régulièrement tambouriner à la porte tout en hurlant sur les adolescentes qui se trouvaient derrière. J'ai découvert, 20 min après, lorsqu'elles ont enfin daigné sortir, après m'avoir nargué une fois en ouvrant et refermant la porte à grands éclats de rires, qu'elles faisaient en fait la lessive. Oui, curieux, mais dans les toilettes de boui boui il y a toujours un pommeau de douche.. je ne sais pas si c'est fait exprès pour la lessive ?

jud à Hiroshima
Le Musée des Beaux-Arts dans lequel nous ne sommes pas rentrés.
Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 11:50
jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Edge nous avait conseillé d'essayer de manger dans la rue parce qu'on y mangeait très bien et pour très peu cher. On s'est donc installé à cette terrasse qui nous semblait sympathique sur l'avenue Ly Tu Trong. On a pris 2 bières Saigon (je préfère la Tiger en fait, moins fade) et un riz au boeuf et légumes, accompagné d'une sauce épicée.
25.000 dong la bière = 0,90 euros et 34.000 dong le plat = 1,25 euros... (Oui, je sais, ça fait un peu Tata Gilberte qui compte ses sous ces détails mais c'est pour vous donner un ordre d'idée)

jud à Hiroshima
C'est un peu le seul moment où l'on a eut l'impression "d'entrer en contact" ("avoir un moment de complicité" serait éxagére) avec des Vietnamiens (forcément, on parle pas la langue, pas évident), on s'est échangé regards et rires lorsque j'essayais de prendre en photo ce famélique petit chaton qu'ils nous ont déposé sur la table. C'est dire...

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
A partir de 18-19h, tout autour du marché de Ben Thanh, des stands de nourriture; de vêtements et autres babioles se montent un peu partout et cela devient très animé. Des terrasses sont installées et on peut manger dehors.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Un centre de massage dont nous avions gardé le prospectus mais où nous n'avons eut le temps de retourner. Il paraît qu'à partir de 22h les massages et les coiffeurs, barbiers se tranforment en "hey hey  ou boom boom massage" comme en Thaïlande ou certainement d'autres pays de l'Asie du Sud Est. ("Hey Hey" est le nom donné aux prostituées parce qu'elles interpellaient les soldats américains en leur criant "hey hey !")

jud à Hiroshima
Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 11:40
La clientèle de cet immense restaurant (diverses terrasses, un rez-de-chaussée et un étage, des petits ponts et de gigantesques plantes tropicales - lien, adresse) situé dans le 3e district était exclusivement vietnamienne, nous y avons d'ailleurs mangé avec quelques vietnamiens (dont un qui parlait parfaitement français), et des philippins.

On nous a conseillé de choisir les 2 meilleures spécialités du lieu : ces petites crèpes à la crevette.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima

Et le Banh Xeo que nous nous sommes fait un plaisir de goûter à nouveau.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
En fait c'était là l'histoire du club avec les gens qui mangent des fruits debout et des chauves-souris grosses comme des pigeons mais c'est pas grave...
Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 11:30
J'ai fini par faire pour la 1ère fois de ma vie une visite organisée, je crois que je file un mauvais coton...
En fait, on n'a pas vraiment le choix, à part posséder son propre bateau, impossible de s'y rendre par ses propres moyens... (Bon pour  une journée ça va, mais je ne me verrais absolument pas faire tout un voyage comme ça !).
En tous cas ça ne coûte rien du tout : aller-retour en bus (environ 5h) + bateau + visites + repas : 265.000 dongs = 9,75 euros ! Suffit de se rendre la veille à Sinh Tourist (anciennement Sinh Cafe) rue Đề Thám et de réserver (possibilité de tours d'1, 2 ou 3 journées)

Nous avons voyagé avec des touristes chinois (des vieilles bling bling..), une bande d'étudiants vietnamiens d'Hanoi, et quelques touristes anglophones.

Pause sur une air de repos.


jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 11:20
jud à Hiroshima
Voilà notre embarcation principale.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Evidemment, on repense immédiatement à des films comme "Voyage au bout de l'enfer" en se trouvant face à ces paysages...

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 11:10
jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Fabrique artisanale de papier de riz

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 11:00
jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Comme il fallait monter à 4 par barque, on s'est retrouvé avec Thu et sa copine, des étudiantes d'Hanoi. Thu qui a étudié 1 an a Toulouse parle un français et un anglais quasi parfaits et est plutôt du genre petit clown espiègle.

jud à Hiroshima
Voilà on a fait nos pinpins avec nos chapeaux pointus sur la tête.. En fait, c'était pas juste pour rigoler, il faisait une chaleur de ouf et à midi les rayons de soleil tapaient vraiment dur, donc on a fait comme tout le monde...

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Thu a tenu a essayer de pagayer mais c'était pas une réussite (observez l'air inquiet de la pagayeuse professionnelle), on a failli se prendre des branches, se renverser et on a pris du retard sur la troupe.

jud à Hiroshima
Ensuite est arrivé le moment tant redouté dans toute visite organisée : le repas, à table avec des inconnus avec qui on n'a rien à se dire mais qui semblent quand même inquiets que l'on aie rien à se dire. "Hi !".... "Hi !"...

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 10:50
jud à Hiroshima

Après le poisson-chat pêché dans les eaux boueuses du Mékong, Daiji avait envie de revenir à des choses plus familières, j'ai donc cédé à son caprice pour rentrer dans un Lotteria (chaîne de Fast Food coréen que l'on trouve aussi au Japon). Il a fait passé ça sous l'excuse "oui mais c'est pour goûter le goût que ça a au Vietnam !" (il me fait le même coup avec le Mc Do à peu près partout où l'on va...). Le logo est un peu différent de celui des Lotteria au Japon (whaou quelle aventure !) sinon ce qui est surprenant c'est que parfois les hamburgers sont servis sur de vraies assiettes en porcelaine et les boissons servies dans de vrais verres en verre.. puis qu'il y a des spécialités vietnamiennes, mais sur le cheese burger on n'a pas tellement senti la différence...

jud à Hiroshima jud à Hiroshima

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Sur la place devant le Ben Thanh Market, c'était la fête de la Hollande : c'est-à-dire moulins à vent géants en carton, tulipes, photos de paysages hollandais et reproductions de tableaux devant lesquels les gens peuvent se prendre en photo, le tout évidemment aussi kitsch que possible...

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0

Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives