Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 14:09
jud à Hiroshima
Devant attendre la fin du service pour Naoki, nous sommes partis vers 2h30 et arrivés vers 4h30 du matin (normalement la route est moins longue, mais comme la conductrice s'est loupée sur une sortie on a fait un gros détour)

jud à Hiroshima
On a donc pu assister au lever du soleil sur la Mer du Japon

jud à Hiroshima
Jun et Akemi étaient venus avec leur petite Tsuki-chan (pour comprendre l'histoire, lire cet article avant), elle vient me voir, me raconte tout un tas de truc puis "Judi ! écoute, écoute ! : Joyeux anniversai..., joyeux anniversai..., un, deux, trois, quat' !", j'ai halluciné qu'elle me ressorte ça comme ça, 10 jours après alors qu'elle s'était obstinée à me le dire en anglais la fois précédente, en plus la prononciation était plutôt pas mal, puis :
"Judi ! Comment ça se fait que tu parles anglais ?"
O_o
jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Hoshino, qui est parti douter seul sur la plage, les yeux dans l'eau

jud à Hiroshima
L'eau était limpide, sans algues ni cailloux, bouillante (bien qu'on soit déjà le 5 septembre, il faisait plus de 35° et l'eau faisait au moins 30), le sable était fin, doux et blanc et on avait pied sur plusieurs dizaines de mètres, un vrai régal, il y avait même suffisamment de petites vagues pour que les surfeurs puissent tenir debout sur leurs planches

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Mura, Tsutomu, Pon

J'ai surpris une conversation entre garçons assez surprenante :
- haaa ! comme j'aimerais encore avoir un bébé ! (un mec fraîchement divorcé qui a 2 enfants)
- ha bon ?!! tu préfèrerais pas avoir une meuf ??!
- ben non, un bébé je peux le regarder pendant 1h sans me lasser... t'arrives à la regarder 1h d'affilée ta meuf, toi ??!
....
jud à Hiroshima
Après le Curry Vert de Tsutomu, qui est THE spécialiste de la Thaïlande (il y a fait de nombreux voyages, parle le thaï, cusine thaï, fait des massages thaï et a bossé plusieurs années dans un resto thaï à Kyoto), c'est moi qui ai cuisiné le mien !

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Vitch

jud à Hiroshima
Sleepyeye en short avec leurs belles têtes de vainqueurs



J'aurais aimé filmer l'ambiance mais ce petit casse-couille de Nao, 3 ans (pardon à la maman), a réussi à m'arracher l'appareil et a tripoter tous les boutons avec ses mains toutes mouillées. Et j'ai galéré pour le récuperer. (vous l'aurez sans doute compris mais "misete ! misete ! = fais voir ! fais voir !)

jud à Hiroshima
Tsun et Damio

jud à Hiroshima
Ya-chan qui déguste les excellentes boulettes de viandes aux spaghettis (et pas l'inverse, y avait plus de viande que de spaghet') préparées par Shin-chan

jud à Hiroshima
Fin de soirée dans le resto sur la plage
Repost 0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 14:04
jud à Hiroshima
Naoki & Junn

jud à Hiroshima
3 boules de glaces et 5 crèpes pour representer les 35 années de sa chère et tendre (c'est qu'il réfléchit quand même Naoki !)

jud à Hiroshima
C'était à la fois l'anniversaire de Junn et leurs 5 ans de mariage

Là, une copine fait à Junn :
- C'est cooool 35 ans ! T'es pile au milieu !!
- (moi, faussement naïve) au milieu de quoi ??
- ben de la vie !!
(Supeeeer !.....  la 1ère qui me dit ça le jour de mes 35 ans, je lui crève les yeux avec les baguettes)

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Achico, Miwa, et au dessus Oda (qui est actuellement en escapade à Paris) et Ru

jud à Hiroshima
Pon, Junn et Mami
Repost 0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 13:27
En ce dernier jour du mois d'Août, nous sommes allés faire une 流しそうめん (nagashi sômen) sur la terrasse de la pâtisserie Musim Panen.

jud à Hiroshima
Le principe : on construit un énorme toboggan en bambou (celui-ci faisait entre 8 et 10m de long)

jud à Hiroshima
On fait couler de l'eau dedans

jud à Hiroshima
Les invités se munissent de leur bol rempli de つゆ(tsuyu : sauce à base de soja pour les nouilles), feuilles d'algues sèchées (nori), graines de sésame, gingembre rapé, myoga émincé, rondelles de negi, etc...

jud à Hiroshima
(Nous étions sur les bords de la rivière Kyôbashigawa 京橋川 si je ne dis pas de bêtise, la partie Est du centre-ville)

jud à Hiroshima
Puis, comme Tabi et Masumi, on attend que les sômen glissent et on les attrape avec les baguettes pour les manger, et on s'amuse comme des p'tits fous (optionnel).

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Avec le bambou, on peut faire pleins de truc comme un pichet à saké

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
des verres à saké..

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
voilà la lanceuse de nouilles qui doit bien faire attention à son rythme sinon ceux qui attendent en bas n'ont pas le temps d'attraper et manger les nouilles, la machine s'emballe,  le train déraille, y a embouteillage et accidents, les invités deviennent fous et on gâche des kilos de nouilles

jud à Hiroshima
Voilà la garniture, elle aussi présentée dans son plateau de bambou

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Comme vous le voyez, il vaut mieux éviter de faire ça à la maison

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
"vas-y Jud, prends la photo ! prends la photo !"

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
la soirée s'est poursuivie en un gros barbecue

Suite à Yobanashian 夜話庵
jud à Hiroshima
Ce papy, dont j'adore le look (j'ai toujours l'impression de voir un mec en planque avec un déguisement perruque, fausses lunettes, fausses moustaches, faux kimono) enseignait à Shiho l'art de couper je ne sais quel légume en serpentin.

jud à Hiroshima

Et fin à "Goût temps", un bar-karaoké homo (vu qu'on était les seuls clients, ça n'avait rien de particulier)
jud à Hiroshima
Rasheem

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaMako

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
et le patron
Repost 0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 13:13
jud à Hiroshima
Mami

jud à Hiroshima
Shiho et Tsukino

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Même quand ce n'est que pour une journée, on réserve son emplacement de camping

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Kengo qui nous prépare sa fameuse paëlla

jud à Hiroshima
Je m'étais mis en tête d'apprendre 2, 3 petites choses en français à Tsuki-chan. Sa maman, Akemi, parle très bien l'anglais et a quelques souvenirs de français, elle a fait une échange universitaire à Montréal.
Comme on fêtait l'anniversaire de son papa, Jun, j'ai tenté de lui apprendre les paroles en français :
- Tsuki-chan, répète après moi : Joyeux anniversaire...
- Happy Birthday to youuu !
- ?? heu non, répète ce que je dis : joyeux anniversaaaire !
- Happy birthday to yoouu !
- Bon, c'est pas grave, on va apprendre à compter : un, deux, trois, quatre !
- one, two, three, fooour !
C'était un peu la 4ème dimension, j'ai eut beau essayé un paquet de fois, pas moyen, elle s'obstinait à répéter en anglais !!!

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Jun et Naoki.
- Naoki, regarde, y a des copines à côté (voyant les petites filles de la tente d'à côté et pensant à Tsukino)
- (Naoki, égal à lui même, et pensant que je parle des mamans) ha, chouette, je vais aller leur montrer comme elle bien tendue ma tente, yark yark yark !

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 13:07
On continue dans les célébrations d'anniversaire avec celui du club Mugen.

jud à Hiroshima
Alex & Sleepyeye (ou 3PI pour les intimes et ceux qui lisent l'anglais en katakana)

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaJunpei, que j'aime bien prendre en photo quand il prend des photos

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Shin-chan et Junpei

jud à Hiroshima


Susu, chauffeur de salle
Repost 0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 12:55
Comme vous l'aurez certainement remarqué sur ce blog, les japonais ne prennent pas les anniversaires à la rigolade (repas, fêtes suprises, cadeaux, et ce tous les ans et pour tout le monde), il en est de même pour les anniversaires d'ouverture de commerce. Cette fois-ci, on fêtait donc les 6 ans du bar de Ya-chan (Purple Tongue) et les 3 ans du resto de Shiho (ChoiChoiYa).
Ces 2 là, qui sont comme cul et chemise (ben oui quand on bosse la nuit pendant que les autres s'amusent et qu'on s'amuse la journée quand les autres bossent, ça crée des liens) font en plus partie du même groupe : les "Jun Kuma and the warriors" (la dernière fois, j'avais écrit "and the worriers", j'avais juste mal "dékatakanaïsé" les mots en anglais..), c'est pourquoi ils nous avaient préparé un petit concert en 1ère partie de cet énorme rassemblement à Mugen.

jud à Hiroshima
Naoki et Kenta

jud à Hiroshima
Ya-chan

jud à Hiroshima
Zensen, qui a récemment pris la poudre d'escampette vers d'autres contrées (il a réussi en peu de temps à s'attirer les foudres de parts et d'autres dans la ville depuis sa sortie d'HP... )

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Shiho

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Bom et Jun Kuma

jud à Hiroshima
Repost 0
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 12:34

 



Ca fait longtemps que je n'avais pas fait un point pub. Voilà, j'ai craqué sur Lamb-kun ラムくん, habituellement je ne suis pas trop du genre à céder au concept "kawaii" mais là je crois que c'est le contraste entre justement cette petite peluche d'agneau kawaii et sa voix, celle d'un adulte normal, en plus de cette petite crête de punk qui fait que ça fonctionne.
Sinon, toujours les pubs LOTTE FIT'S dont la chorégraphie et la chanson "kamu'n to nian nian funian nian nian funian" (quand je mache ça fait niaf niaf niaf) qui vous tournent en boucle dans la tête.. ils ont sorti tout un tas de déclinaisons :

Il me semble que celle-ci était la 1ère de la série..


la version vampire

 

la version au parc...


la version au Musée...


la version monstres-plantes...


et évidemment si vous cherchez dans YouTube, vous avez des centaines de gugus qui s'amusent à faire leur version, enfin, ma préférée est quand même la 1ère avec Naomi Watanabe dans le fond de la boutique...
Sinon vous remarquerez que je fait un peu de tri et de classement dans les liens...
Repost 0
Published by jud3030 - dans Télévision
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 04:41

Comme je vous le disais il y a quelques temps, je n’ai encore jamais suivi de « drama » (feuilleton japonais), pas même regardé un épisode en entier, tout simplement parce que ceux sur lesquels je suis tombée en zappant ne m’ont pas du tout accrochée.
Pourtant je suppose que dans le lot il doit bien en exister de qualité. (Je suis toute ouïe si vous en avez à me conseiller : pas de romance à l’eau de rose, ni de comédie à neuneu, merci..).


Cependant, comme la fin du mois d’Août est assez calme niveau boulot, j’ai décidé de profiter de mon temps libre pour booster un peu mon japonais.
Depuis l’obtention de mon JLPT 3 en décembre dernier, j’avoue que je n’ai pas été très assidue, et que j’ai ralenti le rythme avec Kumon, l’école du soir (juku) où j’étudie.
D’ailleurs, tiens, je crois que je n’en avais pas du tout parlé ici mais j’ai eut de très bons résultats, alors je m'octroie ici-même mon petit quart d'heure d'auto-cirage-de-pompe : un total de 368/400 points (soit 92%) : 95/100 en vocabulaire / kanji, 78/100 en écoute (je ne m’étais pas du tout préparé à ce type d’exercice, du coup je me suis laissée un peu surprendre, pensant que les énoncés étaient répétés 2 fois, où loupant parfois le départ) et 195/200 en grammaire, le tout sans vraiment réviser, donc plutôt satisfaisant... enfin sachant que le JLPT3 c'est quasiment le niveau le plus bas.... juste après grand débutant... T_T

Le rapport avec les dramas, on y vient : j’ai décidé de regarder des épisodes de drama et de retranscrire les dialogues pour travailler mon écoute (oui même si je suis entourée de japonais, je ne peux pas appuyer sur pause ou monter le son donc ça a son intéret), éventuellement apprendre du nouveau vocabulaire etc.. comme un de mes (très bons) élèves de français faisait ça avec des films et documentaires français, je me suis dit que ça pouvait être interessant, en plus de me faire un peu découvrir les dramas. Il s'exprimait un peu de manière désuette mais pour quelqu'un qui n'avait jamais mis les pieds en France, c'était impressionnant.

Après une petite recherche dans Google, je suis tombée sur un site proposant des drama en VOSTFR, et ai pris le 4e de la liste, le synopsis des 3 premiers m’ayant définitivement fait fuir . Mon choix s’est donc porté sur « Anego アネゴ », l’histoire de Naoko, une célibataire de 32 ans, qui a un peu un rôle de « grande soeur » auprès de ses collègues. (y a sûrement moins neuneu, mais le but n’était pas de faire ma difficile pour l’instant)

Voilà le lien de l ‘épisode en question si ça vous intéresse :
http://yalika-drama.over-blog.com/ext/http://www.wat.tv/video/anego-01-part-1ou7d_2hu8b_.html

J’ai donc démarré mon exercice : écouter – noter – réécouter, éventuellement chercher dans le dico PUIS vérifier les sous-titres pour voir si ça correspond... (ya quand même un petit passage au début qui m'a posé problème) et là... SURPRISE !!!


Mais qui a pondu ces traductions ????!!! c’est du délire complet !


Je sais bien que de nombreuses contraintes font que l’on doit plus ou moins adapter, et je suis également au courant que les sous-titres français sont souvent des traductions faites à partir des sous-titres anglais mais quand même !!! Bon y a des passages où tout allait bien, bizarrement, mais alors d’autres : je vous donne quelques exemples, on se demande s’ils ont pas fumé la moquette :

Pour vous situer un peu, ça se déroule lors d’une « gôkon » (rencontre entre célibataires au resto)

 

Naoko dit :

 

かとうさんね、悪魔みたいに口が悪いんだけど、でもね、こうみえても趣味があった・・小歌( ? pas sûre)と三味線
Leurs sous-titres : « Le ton de Kato-san est très dur, elle ne parait pas comme ça, mais son hobby inclus le chamanisme ( !) »
Ma traduction (volontairement littérale) : « Bon Kato-san à l’air aussi sarcastique que le diable comme ça, mais elle a tout de même des passe-temps comme la chanson ancienne ou le shamisen. »
Avec leur traduction, c’est raté pour le coup de la « grande-soeur » qui veut rattraper la gaffe ou l’insolence de sa copine..

Ensuite, un homme, Myamoto-san, qu’elles trouvent toutes séduisant arrive et se présente, répond à des questions :
今出世より、彼女の一人を見つけたいな~
Leurs sous-titres : « au lieu de ça, je suis plus ou moins une femme ( !)»
Ma traduction : « Haa, là, ce que je cherche, plus que la réussite, c’est une petite amie »

Le même Miyamoto-san, *un paquet de cigarettes à la main* :
吸っても構いませんか?本社禁煙だから、やめる気持ってるんですけど・・・
Leurs sous-titres : « Ca ne vous dérange pas que je sois là ? Je n’aime pas les fumeurs, c’est comme si j’allais mourir » ( ????)
Ma traduction : Ca ne vous dérange pas que je fume ? Comme dans notre entreprise, c’est non-fumeur, j’ai envie d’arrêter mais bon.. »

Et à la fin, notre héroîne s’approche d’un cerisier en fleur près de son entreprise dans laquelle est travaille depuis 11 ans et dit :
今年も咲いたな~。この桜を見るの・・十一回目か?
Leurs sous-titres : « Elle fuit encore aujourd’hui ! Pourquoi je ne peux voir ce cerisier qu’une fois par semaine ? »
Ma traduction : « Haa, il a encore fleurit cette année.. Ce cerisier, ça doit être quoi ? la 11ème fois que je le vois en fleur ? »

Quand je pense à tous ces gens qui doivent regarder des drama en ne pouvant se fier qu’aux sous-titres... l’histoire n’a ni queue ni tête !! Après ça, on ne s’étonne plus des réflexions du type « ha, ces japonais, ils sont vraiment pas comme nous, quelle culture impénétrable... »
Je ne sais pas si tous les drama et anime sont traduits façon vache-espagnole-qui-parle-turc-en-verlant,  mais là c’est vraiment du fouttage de gueule !!!!


-------------------------------------------------------------

 

昨日、日本語の勉強しようと思って、ネットで、初めてドラマを見た。「アネゴ」というドラマで、フランス語の字幕で見たんですけど、その字幕が「ファンサブチーム」に行われていた。キャラクターたちの言うことと字幕がぜんぜん違う!!

 

たとえば:(わたしが聞きとれたことなんですけど・・・)

 

なおこさんは 「かとうさね、悪魔みたいに口が悪いんだけど、でもね、こうみえても趣味があった・・小歌( ? )と三味線ね」 と言う。

字幕には「かとうさね、悪魔みたいに口が悪いんだけど、彼女の趣味はシャーマニズムです」と書いてあった。

 

そして、合コンで、もてる宮本さんは 「今出世より、彼女の一人を見つけたいな~」と言う。

字幕には「そのかわりに、僕は多少の女性です」と書いてあった。

 

同じ宮本さんは、たばこ一本を持ちながら 「吸っても構いませんか?本社禁煙だから、やめる気持ってるんですけど・・・」と言う、ところが、フランス語で 「ここにいても構いませんか?僕はスモーカーが嫌い!僕が死ぬような気がする」と翻訳されていた!!

 

次の日なおこさんは歩いて、11年前から勤めている会社の前に着いて、桜がある。

「今年も咲いたな~。この桜を見るの・・十一回目か?」と言って、字幕には 「彼女は、今日また逃げた!この桜は、何で週に一回しか見えないかな?」

 

なんてこった!!

 

(°口°;) !!

Repost 0
Published by jud3030 - dans Langue - kanjis...
commenter cet article
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 11:22

Et bien, je vais reparler de la fameuse « nanpa* » dans la rue. (* drague)

Vous vous souvenez ? il y a quelques temps je vous avais fait part de mon étonnement quant aux techniques employées ici...

Voilà la dernière en date : alors que marchais dans Hondori Street (la rue principale, galerie marchande d’Hiroshima) un peu tard dans la nuit pour rentrer chez moi, j’entends quelqu’un courrir derrière moi, un garçon de mon âge ou peut-être un peu moins s’arrête à ma hauteur :


-    番号教えて / tu me files ton numéro ?
-    え・・ あたしの電話番号?何で?? / hein ? mon numéro de tel ? pourquoi ?
-    は・・ 無理じゃろう? / ha.. apparemment y a pas moyen...


Et hop, il s’ecplise aussi sec, cape au vent et poing en avant, en courant aussi vite qu’il était arrivé...

Mais, mec !!! ...

comment tu comptes obtenir quoique ce soit si tu baisses les bras aussi vite ? c’est quoi le plan ? tu t’es pris pour fantômette ?
Déjà, par curiosité, j’avais vraiment envie de lui poser la question « et si je te le donne ? tu comptes faire quoi exactement ? ». Vraiment parce que comme la dernière fois, j’ai juste l’impression qu’y a pas de but à ça sinon se dire « j’ai eut le courage d’aborder une fille dans la rue, voilà, ça c’est fait, mission accomplie, je peux rentrer chez moi ».

Ensuite, admettons que j’eûs été célibataire et interessée (il était pas moche du tout), tu me laisses même pas le temps de répondre !! tu crois que direct, je vais faire « alors c’est le 080-xxxx-xxxx, voilà, merci, à bientôt ! Y a pas de quoi » ?

Ben non.. t’as déjà parcouru 3 km en courant le temps que je me remette de la surprise et que je réfléchisse à quoi répondre...

C’est gentil de pas faire le mec qui insiste lourdement mais, nan, vraiment, je comprends pas le but de la démarche... O_o

Repost 0
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 17:24
jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Yuri (la petite soeur de Miiko, pour son dernier soir à Hiroshima avant le retour à Londres) et Miwa

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Shin-chan

jud à Hiroshima
Damio

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Achico, Usshi, Ian (le mari de Yuri) et Yuri.
De tous les étrangers que j'ai vu venir à Hiroshima depuis que j'y vis, je crois que personne n'avait jamais eut autant de succès que Ian. Il a passé la soirée à se faire prendre en photo par tout le monde (j'exagère vraiment pas en disant qu'il s'est fait prendre plus de 100 fois dans la soirée), des photos par dizaines étaient publiées le soir-même sur les murs Facebook de tout Hiroshima. Je n'ai jamais vu autant de gens faire l'effort de parler en anglais, même ceux qui soit-disant ne parlent pas anglais. A son départ les gens se sont jetés dans ses bras pour faire de gros hugs. A tel point qu'un anglais qui vit ici depuis longtemps et qui est arrivé en cours de soirée m'a demandé "mais c'est qui en fait ??" (pensant qu'il s'agissait d'une célébrité)

jud à Hiroshima
Kaori, Daiji, Miiko, Chika, Miwa, Keiko et Pon

jud à Hiroshima
Alors j'ai appris un nouveau truc dans cette soirée. Je pensais que les "konpa" (rencontres organisées dans un bar ou restaurant entre un nombre égal de garçons et de filles) étaient réservées aux célibataires, dans le but de rencontrer un futur conjoint... et là, un copain (qui a une copine), demande à une amie qui est mariée "ça te dit pas de venir à la prochaine konpa de mon entreprise ?" Etonnée, je leur pose donc la question. Le garçon m'a répondu que "c'était juste pour l'ambiance" et que d'ailleurs "celui qui l'organisait était marié et avait 2 enfants" ....

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Naoki et Rasheim qui soit disant se ressemblent comme 2 gouttes d'eau..

jud à Hiroshima
Zensen (qui vit perché plus ou moins quelque part dans un monde à la Tolkien), et Sakuma

jud à Hiroshima
Junn

jud à Hiroshima
Comme en témoignent nos visages couverts de transpiration, cet été 2010 est particulièrement chaud, même en pleine nuit les températures dépassent les 30 degrés, et ce, alors que la fin du mois d'Août approche.


un morceau passé dans la soirée dont tout le monde semblait connaître les paroles par coeur.
Repost 0

Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives