Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 11:46
Désolée pour cette absence, mais le virus de la grippe A a eut raison de moi, de nous 2 même !

Je suis guérie depuis quelques jours, mais comme on reste contagieux encore un petit laps de temps après, j’ai du sortir « masquée » ces derniers jours.

Quelle horreur ce masque !!!! Je crois que ma morphologie n’est pas du tout adaptée (ce qui a bien fait rire Daiji « haha, fais-toi en livrer de France alors, yark yark yark ») :
-    le modèle classique de chirurgien me remonte dans les yeux, et fini par passer par dessus. En marchant, en descendant des escaliers ou en cherchant quelque chose dans mon portefeuille, je me retrouve dans le noir, obligée de sans cesse tirer sur le bas du masque. Sans compter que c’est ultra inconfortable, et que dessous on transpire comme une truie.
-    Avec le modèle « Actarus-Goldorak », c’est un peu mieux, mais ça fini quand même par me grimper le long du nez, et ça me gêne la vue.
Par contre j’observais les gens dans la rue autour de moi, ils ne me semblaient pas gênés le moins du monde... Ils font leur vie avec, comme si de rien n’était.
Je me suis même demandée si certains ne prenaient pas plaisir à sortir avec ça, cachés, incongnito.. Ca doit être pratique quand on est un timide maladif, où qu’on ne veut pas se faire repérer, ou le jour où on a un gros bouton vilain au milieu de la figure..
Sinon un « big-up » à Tata-Shiho qui nous a amoureusement préparé des bentos un soir où nous étions tous les 2 malades et incapables de bouger, et Tonton-Bobby qui est venu nous les apporter à domicile et nous préparer une soupe miso avec une tranche de saumon et une orange coupée.


jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Bon sinon, que s’est-il passé entre temps ?
J’ai refait mes cartes de visite et ai été les imprimer dans un petit bouboui du coin de la rue.
Le local : un mini-couloir avec un immense bureau au milieu, des tonnes de bordel entassées partout, de vieilles armoires à archives pleines à craquer. Une mama-secrétaire-commerciale ultra-active, la soixantaine... Le patron : un gros barbus à cheveux longs , la cinquantaine, le genre à collectionner les figurines star-wars. Un employé joufflu, lunettes, impassible, coincé derrière un mini-bureau et un grand écran, un air de mec qui passe 99% de son temps derrière son ordi sans vie sociale.
Ils avaient tous l’air sorti tout droit d’un film de Michel Gondry.
Quand je suis repassée le soir pour aller chercher mes cartes, j’ai surpris le patron avachi sur sa chaise les pieds croisés sur le bureau. En bonne habitué de la chose, il s’est rétabli en un tour de chaise pivotante au son la porte qui s’ouvrait. (Mais il s’est quand même un peu fait grillé..)
Bon c’est VRAIMENT pas du travail de pro, et surtout pas de la qualité imprimerie. La design est complètement décentré. Ce qui est quand même facheux sur un artwork de la taille d’une carte de visite. Les couleurs sont ressorties crillardes, et le grain.. on dirait que ça a été imprimé en 72dpi... Mais bon, j’en avais besoin rapidement et je n’ai fait qu’une petite quantité.
 


Sinon je voulais parler de ces warriors de la communication japonais/japonais-petit-nègre.
Des gens que j’admire. Je vous explique.
Un cas typique, quand on ne maîtrise pas très bien le Japonais et que l’on arrive à la caisse d’un magasin. C’est le vendeur qui flippe, qui fait les yeux ronds, qui essaie de répondre en anglais ou vous parle en langage des signes pour un truc tout simple, genre « vous voulez un sac ? » ou autre. Celui que vous faîtes répéter et qui, sans rien répondre, part en crabe chercher un ecriteau en anglais alors que vous n’avez juste pas « entendu » la question, occupé à chercher quelque chose dans votre portfeuille.
Bon disons, que ça ne m’arrive plus tellement aujourd’hui, mais c’ était le cas il y a encore quelques temps.
Un autre cas : celui qui malgré votre faible niveau, vous sort un long discours ultra complexe auquel vous ne pigez que goutte.

Mais il existe aussi une autre espèce, des vendeurs tellement près à vous faire acheter, qu’ils comprennent non seulement vos questions posées en petit nègre mais vous apportent en plus des explications claires, compréhensibles et efficaces.
Si vous allez au Yamada-denki (appareils éléctriques, électro-ménager...), cette espèce se trouve au Rez-de-chaussée. Je suppose que ce sont les produits que l’on doit vendre le plus et du coup on y place les vendeurs les plus téméraires et les plus doués.
Au rez-de-chaussée de Yamada-denki, pas de vendeurs flippés, qui se cachent en vous voyant arriver. Non, non, à peine vous regardez un rayon, que l’un d’eux vous saute dessus pour vous donnez toutes les explications sur le produit qui vous interesse (et accessoirement vous le refourguer).
« Toi m’expliquer quoi y a bien ça appareil photo numérique, ou c’te graphique tablette ? »
« Mais biensûr ! Bla bla bla.. »
Non seulement, il saisit du 1er coup votre question, mais s’adapte en plus, et vous donne toutes les réponses aux questions techniques les plus pointues que vous vous posiez, et ce dans un japonais compréhensible malgré votre niveau.
Aux étages supérieurs, c’est une autre affaire... là ils doivent placés les mous, les tire-au-flan etc.. les mecs tentent de se fondre entre les rayons, espérant ne pas être dérangés par un client, et surtout pas par un étranger qui baragouine 3,4 mots de japonais. Même si vous lui demandez le rayon des ampoules, le mec à l’air dans chier pour vous répondre.
Si je dois décerner une autre palme, c’est aux vendeuses de chez Clinique. Toujours souriantes, sur le qui-vive et pleines de bonne volonté, elles ne vous laissent pas le temps de regarder plus de 3 secondes une crème du jour, qu’elles viennent déjà à l’assaut vous conter les merveilles de tel sérum, vous expliquer les bénéfices de tel masque et vous faire le bilan de votre peau dans tous les détails, sans se laisser démonter par votre japonais merdique, et sans avoir recour à un keigo de marquise.
Moi je leur dis, chapeau à ces gens-là !
 jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 13:36
Une petite anecdote qui m'est arrivée quelque jour après mon installation au Japon...


jud à Hiroshima
Wha, c'est trop bien le Japon !
















jud à Hiroshima
















jud à Hiroshima
Jus d'humain, 100%
















 jud à Hiroshima
Faut faire QUELQUE CHOSE !!!
















jud à Hiroshima
(A la superette LAWSON) A cette époque je ne savais ABSOLUMENT pas lire le japonais..
















jud à Hiroshima
heu..... un.... un.... KA... un.... KA ..... de KA*
(*Moustiqiue se dit "ka" en japonais, mais comme pleins d'autres mots aussi)
















jud à Hiroshima
flèche : "imitation de moustique"
bulle 1 : "quelle hooooooooooooooonte !!!!!"
bulle 2 : "sont vraiment bizarre ces étrangers..."
















jud à Hiroshima
"A y'est..."
















jud à Hiroshima
(Articles pour tuer les moustiques)
"Aligaatoo goozaaaimassse*"
(* "Merci beaucoup" avec un accent étranger)
















jud à Hiroshima
"Vous parlez vraiment bien japonaaaaaais !!!!"

Sur mon blog en japonais http://www.hiromag.com/blog/jud.html
Repost 0
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 13:20

Extrait dans la soirée : Letta Mbulu - What is wrong with grooving ? 1967

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaLe club des bucherons d'Hiroshima

jud à HiroshimaAoi

jud à Hiroshima jud à HiroshimaEiji

jud à HiroshimaDaiji, Usshi, Achico

jud à Hiroshima jud à HiroshimaJunji

jud à Hiroshima jud à HiroshimaUsshi qui fait la circulation à Opium

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 13:18
jud à Hiroshima
Repost 0
Published by jud3030 - dans Net - blogs...
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 19:37
C'est en cliquant sur un de mes propres liens que je me suis aperçue du changement de nom de domaine d'un des sites que je vous proposais : CARAT.

jud à Hiroshima
Il s'agit du site portail de Manabu (sur la droite), un site qui regroupe des infos sur les soirées à Hiroshima (notamment celles de Manabu, les soirées.. CARAT), mais aussi sur d'autres évènements dans la ville, sur quelques établissements (bar, restos.), mais égalements sur quelques bloggeurs locaux. Je n'ai pas eut le temps d'aller le consulter, mais connaissant le personnage, je vous conseille celui de Iyo-the-magic.. ça risque d'être soit très drôle, soit du grand n'importe quoi.. (si ça vallait pas le coup, désolée pour le déplacement..)

jud à Hiroshima
Repost 0
Published by jud3030 - dans Net - blogs...
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 13:12
Ce week-end, j'ai reçu un mail de la part d'un Studio d'Illustration d'Hiroshima, qui cherchait à entrer en contact avec des graphistes / illustrateurs en Europe et notamment en France, ils sont tombés sur mon site-portefolio et ont été bien surpris de voir que j'habitais dans leur ville.

Nous devrions nous rencontrer dans leurs bureaux début décembre (le soir pas avant 21h (!!) parce qu'ils sont très occupés avant cette heure-là).

Je vous laisse découvrir leur travail IC4DESIGN, ainsi que leur belle liste de clients (The New York Times Magazine, Newsweek, Adobe Systems, JR West, TOYOTA COROLLA Fukuoka, JA Bank Fukuoka, NTT Docomo and more...=
Repost 0
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 12:52

Encore un peu de musique...

 

"Haunted, Crushed & Forward" Playlist :

 

 

Westpark Unit - Proper Thang
Lindstrom & Christabelle - Baby I Can't Stop (Unreleased Version)
MANDY & Booka Shade - Donut
Michal Ho - Groove To Me
Marcel Knopf - All Right
Jamie Jones - You!
Lain Christoph - The Bartender
The Royal We - Party Guilt (Matthew Styles Club Mix)
JC Freaks - Dub Praise (The Revenge Rework)
Ekkohaus - The Healer (Kreon's Lindermann Remix)
Seth Troxler - Aphrika
Ilija Rudman - Umma (Boogie Drama Remix)
Sunday Brunch - No resistance (Night Drive Mix)
Audion - That's That
SIS - Lesh (inchi & maya)
Sascha Braemer - Ghost hand
So Inagawa - No More Thrills (Dyed Soundorom's Morning Mix)
Lee Curtis - Vibrant Member

 

Download

 

 

Repost 0
Published by jud3030
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 12:29
Début de soirée à 4.14, soirée JAMMING MY WAY

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Excellent concert de Maccafat (myspace.com/maccafat) : Machine et guitare électrique : Ao du groupe DRY & HEAVY / Chant : Daihachi du groupe MOSS.


jud à HiroshimaBobby

jud à HiroshimaJunn & Naoki



Soirée DISCO UNION à EDGE avec Brennan Green (NY)

jud à Hiroshima

2 petits extraits musicaux (très discoïdes) du mix de Brennan Green

jud à HiroshimaJunn et Pon

jud à HiroshimaUsshi en trance

jud à HiroshimaAchico

jud à HiroshimaMiwa

jud à Hiroshima jud à Hiroshimale bisou

jud à HiroshimaJunji

jud à Hiroshima jud à HiroshimaSusu

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaIyo qui nous a ENCORE laissé pour aller méditer seul la musique sur son canap...

jud à HiroshimaDu grand n'importe-quoi à l'image de la soirée

jud à HiroshimaBrennan et Dai, les amis de 30 ans (Il essaie de venir chaque année à Hiroshima qu'il apprécie beaucoup)

jud à Hiroshimaet la (future) femme de Dai (dans une semaine)
Repost 0
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 12:07
En fin de semaine dernière, durant 3 jours, avait lieu de Matsuri d'Ebisu, dans l'avenue en arcade du même nom.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaMakiko, Pon, Sarika et Yurika (en culottes courtes sans collant malgré le froid glacial qui démarre chaque année lors de ce Matsuri "Ca va, elles ont chaud en haut"..) que j'avais rejoint à Senju 千寿, l'Izakaya familial où travaille Makiko, dans le quartier de Noborimachi 幟町.

jud à Hiroshima jud à HiroshimaSarika et Yurika avec leur énorme sac de barbapapa わたあめ wataame (pendant les festivals elles sont vendues en sac déjà toutes faites, bien que le mec du stand les prépare devant les clients)

jud à HiroshimaMakiko devant l'énorme tonneau pour les dons/voeux pour le temple Ebisu

jud à HiroshimaCa fait un paquet tout ça....

jud à HiroshimaLes moines qui bénissent les passants venus jeter une pièce devant le temple

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaAchico dans ses rêves qui avait oublié qu'elle portait le nounours de Sarika..

jud à HiroshimaLes taikos et les flûtios

jud à HiroshimaDes "babioles" représentant Ebisuko (je sais pas exactement à quoi ça sert..)

jud à HiroshimaLes gâteaux Doraemon-yaki du stand de Daigen

jud à HiroshimaDaigen et Fumi à leur stand Doraemon

jud à HiroshimaA Choi-choi, Shiho qui nous sert un poisson qu'elle a pêché et cuisiné. Pon m'a ensuite appris en détail les bonnes manières pour manger un poisson entier avec les baguettes.

jud à Hiroshima jud à HiroshimaAutoportrait de Ricky

jud à Hiroshima2 grandes-gueules-Monsieur-je-sais-tout qui m'ont encore refait le coup des "français ils sont tellement fiers qu'ils veulent pas parler anglais"
_ Et vous alors vous parlez anglais ?
_ Non, mais c'est parce qu'on peut pas
_ Ben nous c'est pareil
_ Non, vous c'est parce que vous VOULEZ pas
...
Ca n'a pas l'air d'avoir trop plût à Pon...
Repost 0
Published by jud3030 - dans Matsuri
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 11:45
jud à Hiroshima
...depuis 10 jours, mais il va revenir ! (après demain)
Il est parti sur une Ile très éloignée d'Hiroshima : 4h00 de Shinkansen jusqu'à Tokyo, entre 6 et 10h de bateau selon les conditions climatiques et maritimes jusque sur l'Ile de Miyakejima 三宅島, puis 10min d'HELICOPTERE jusqu'à cette petite île isolée et presque inhabitée de Mikurajima 御蔵島. Il est parti travailler (vérifier l'état de ponts, je sais pas trop quoi).
Sur l'Ile réputée pour sa faune aquatique (notamment pour ses dauphins), seulement 300 habitants, 1 seul bureau de Poste, avec le seul distributeur de billet de l'Ile, un seul petit hôpital, PAS DE CONBINI, 1 école et un collège, et quasiment aucun commerce (juste le minimum).
jud à Hiroshima
Agrandir le plan

Il a pris pas mal de photos et pêché des tonnes de poisson les soirs après le boulot lorsque la mer (très dangereuse sur cette île) était clémente (40 poissons un soir, et il va nous en envoyé en colis réfrigéré). On doit parfois y prolonger son séjour  d'une semaine lorsque les ferry ne peuvent venir jusqu'à l'Ile de Miyakejima. Cependant il a eut de la chance, il a pu embarqué dès la fin de sa mission, ce midi et passe 2 jours chez des amis sur Tokyo.
Si ça le branche, je lui ferai écrire un petit article et en ferai les traductions.

Depuis son départ, les réactions des gens autour de moi sont plutôt surprenantes : En dehors des quelques uns qui se sont inquiétés de savoir s'il me manquait, on m'a surtout demandé "Alors c'est cool? Tu t'éclates? T'en profites ?"
Ben ouai, j'ai pu enlevé ma burka, j'ai le droit de voir mes amis...
Repost 0
Published by jud3030
commenter cet article

Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives