Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 02:05
Je suis tombée sur une émission surprenante il  y a quelques temps.

Le décor : Du kitsh puissance 25, un peu entre La Chance aux chansons et les émissions musicales turques du  début des années 90, mais version cheap (rideau rouge ou à arc-en-ciel à paillettes, sol blanc glossy, éclairages par Jean-Michel) .
Les invités : Des grand-mères en charantaises qui chantent à la gloire des Okonomiyakis d'Hiroshima, des filles en survet et à peau grasse, même pas maquillées (habituellement inconcevable au Japon), des mères de famille qui semblent revenir des courses, des espèces de vieux-beaux, chanteurs de bal oubliés ou Frank Michael de 2de zone qui chantent tous plus faux les uns que les autres.
Je me suis demandée un moment si ce n'était pas un bêtisier des qualifications à la Star Ac' locale.
Le tout en plan fixe, à 2h du mat, sur des mélodies orchestrées façon bontempi/karaoke.
Mais qui regarde ça? (nan mais moi ça compte pas).
Même les effets de camera date de l'ère pré-Ducker (le gros zoom à donner le vertige vers la fin de la 2ème vidéo, genre papa essaie sa nouvelle caméra super 8 ou l'image qui fait une rotation sur elle même, manque plus que l'effet kaléidoscope ou halo des premiers clips d'ABBA).
Je n'ai pas d'images des 2 présentateurs mais leurs micros semblaient avoir été récupérés chez maître Capello (énormes en mousse rouge ou bleu électrique)

Je vous laisse admirer, désolée pour la qualité des vidéos..







* Une pub et dédicace tout à fait de circonstance à l'excellent Dondolo à qui j'ai piqué le titre .
http://www.myspace.com/dondolo8


Je suis chanteur à succès
J'ai des tubes sur la FM
Les gamines, les femmes m'aiment
Je suis chanteur à succès

Je cours de télés en télés
On m'invite à des talk-shows, chaud
Normal..
Je suis chanteur à succès

Je suis chanteur à succès
Je chante la main sur le coeur
j'ai 1 ou 2 producteurs attitrés
Je suis chanteur à succès
On m'écrit des chansons, des bonnes, des moins bonnes
Je suis chanteur à succès

Je suis chanteur à succès
Je chante mes fans déprimées
L'oreille collée à 1 radiola éculé
Je suis chanteur à succès
J'ai des disques d'or, de platine et d'argent sur ma cheminée
Je suis chanteur à succès

Je suis chanteur à succès
J'ai un chauffeur, une rolls, un hôtel particulier
Je suis chanteur à succès
Je chante parfois dans les supermarchés
Sous valium, sous tranxène
Je suis chanteur à succès

Repost 0
Published by jud3030 - dans Télévision
commenter cet article
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 12:35
Voilà quelques pubs que j'ai bien aimées ces derniers temps et qui changent un peu de l'ordinaire bruyant, couleur mire-color et décibels en folie.

C'est une série : ici les 2 pubs sur la même vidéo
ENJOY CM (CM = comercial = publicité) donc si je comprends bien c'est de la pub pour la pub.



J'aime bien ce contraste, ces 2 japonais lambdas au travail, un peu à l'écart, qui chantent d'une voix frêle, comme si personne n'était censé les voir et que nous spectateurs, les observions à leur insu.
Y a une phrase au milieu que je ne comprends pas, mais sinon ils disent "Si moi aussi je faisais des pubs, j'aimerais bien que tu te retournes"

Dans un autre style, une pub plutôt originale vu le sujet délicat (la calvitie), la calvitie engendre un nombre incroyable de pubs à la télé, je n'aurait jamais imaginé que les japonais souffraient autant de ce problème : les pubs pour perruques, pour OneMillionHair (une poudre pour donner l'impression que les cheveux sont mieux garnis), ou encore des lotions en tout genre. Et on cible aussi bien les femmes que les hommes.

cliquez ici

Par contre est-ce que ça ne vous fait pas étrangement penser à ce clic de Bentley Rythm Ace (il ya une dizaine d'année environ)

 





Repost 0
Published by jud3030 - dans Télévision
commenter cet article
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 10:45
Pour continuer l'exploration des légumes japonais, voilà un incontournable : le negi

jud à Hiroshima jud à Hiroshimaça prend de la place dans le frigo et dans le panier à course, mais les caissières vous demandent quand même l'autorisation de le plier en 2 avant de le mettre dans le sac, je répondrai bien "non et puis quoi encore?" la prochaine fois, juste pour voir...

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaAprès on hache ça très finement (c'est presque artistique en photo), et on peut en fouttre de partout, sur le tofu, dans les soupes, pour décorer n'importe quel plat.. vaut mieux consommer rapidement, après ça pue l'ail ou l'oignon et ça pique les yeux

jud à Hiroshima
Voilà, comme par exemple sur cette incroyable omelette au fromage, la meilleure que je n'ai jamais cuisinée (elle avait du capter le coup que j'allais la prendre en photo..)

Rubrique précédente
Repost 0
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 10:41
Rebelote chez la famille Derrière-Les-Pins pour un repas gargantuesque et encore bien arrosé

jud à Hiroshima jud à HiroshimaKana la fille cadette, la maman (qui ne quitte jamais son tablier) et le copain de Kana

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshimale père qui nous a déballé toutes ses photos de belle prise de pêche en mer, et le fils

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
Published by jud3030 - dans Home party
commenter cet article
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 10:30
Ici la nouvelle année se fête surtout du 1er au 3 janvier qui sont féries, la plupart des gens rentrent en famille.

jud à HiroshimaDès le réveil nous sommes donc allés nous faire gaver comme des oies de sashimis, bière, vins grand cru, sakés aux feuilles d'or en forme de fleur de cerisier, et shochus rares dans la famille Derrière-Les-Pins. Le repas qui a duré de 15h30 à 17h30 s'est terminé par la traditionnelle photo de groupe sur trépier. En haut le fils aîné et sa femme, au milieu la mère, le père, Daiji et en bas, Susu, la petite nièce et moi.


Suite du Shougatsu chez Itsu et Nao

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaAiri dans son joli kimono, avec sa bouille de petite fille innocente

jud à HiroshimaNao, la maîtresse de maison

jud à HiroshimaFlo, mi-américaine mi-japonaise vivant au Japon depuis plus de 10 ans

jud à HiroshimaAoi (ça change des jeans, basket et bonnet)

jud à HiroshimaJo, pas le rigolo, ni l'indien mais l'américain (le mari de Flo) et Tanian

jud à HiroshimaIstu, bien fatigué d'avoir frappé le riz au maillet toute la journée avec tout le monde pour faire les mochi (boules de pâte de riz)

jud à HiroshimaNe vous laissez pas tromper par ces tasses fumantes, ce ne sont ni du café au lait, ni du thé, mais de l'imo yuwari (imo shochu et eau chaude) que les gens boivent quasiment tous en hiver, on peut mélanger à peu près n'importe quel alcool à l'eau chaude, je suis quasiment la seule à continuer au glaçon, n'appréciant que moyennement les alcools chauds, à part le nihonshu (saké) mais peut-être parce qu'on y ajoute pas d'eau, on le chauffe tout simplement.

jud à Hiroshima jud à HiroshimaSusu et Kurikuri, qui revenait du réveillon à Oosa Ski


Suite et fin à Ganko
 
où nous avons rejoint Miiko de retour de Tokyo pour Shougatsu

jud à Hiroshima jud à HiroshimaMiiko, Shiho, Pon, et au bout Miwa
Repost 0
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 09:59
Pendant que c'était le souk à Marseille, qu'une chanteuse d'Oslo faisait des bisous avec un Dj turc, qu'un Dj du prestigieux label allemand Gomma commençait presque à poser ses valises au 107 Rue S*****,  où trinquaient pèle mèle des japonais de NY, de Paris, d'Hiroshima, et la jolie panthère-maison se préparant à terrasser sa proie du soir, qu'un jeune Ricky-Martin-Iglésias au torse velu prenait le micro à La Friche Belle de Mai, voilà ce que nous avons fait ici

1ère partie à Edge

jud à Hiroshima jud à HiroshimaHiro, l'accupuncteur

jud à Hiroshima jud à HiroshimaMito, avec son sublime look mi-mods mi-ska

jud à Hiroshima jud à HiroshimaDaiji et Eiji le formidable patron d'Edge

jud à HiroshimaKenta de Koba

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaSusu et Daiji juste après le décompte

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaDaiji, Mito et Bobby, buvant du champagne sur Chuo-Dori



Suite à Jamaica

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaLe Dick Rivers de l'espace

jud à HiroshimaDaiji, Shiho et Sachi

jud à Hiroshima jud à HiroshimaKin

jud à HiroshimaBobby et Hiro

jud à HiroshimaMiwa et Makiko qui nous a rejoint une fois que les petites étaient couchées

jud à Hiroshima jud à HiroshimaCroque ton plombage (c'est bon pour l'anémie)

jud à HiroshimaSusu et Miwa-la-blanche

jud à Hiroshima jud à HiroshimaLe serveur du bar Hobo, effrayant ou effrayé peut-être

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaEncore Eiji d'Edge

jud à HiroshimaTabi

jud à HiroshimaManabu, qui essaye désepérément d'organiser des soirées Jet Set à Hiroshima

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
L'année dernière nous avions fait ça par -10° à la station Oosa ski
Repost 0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 14:13
Jamais vu une promo aussi longue pour un film (kai ni naritai), bref..

J'ai une nouvelle élève, une cagole japonaise ! une beyoncé ! une vraie : la panoplie complète (cliquez ici pour en voir quelques spécimens), pour les flemmards : coupe choucroute couleur renard flamboyant, maquillage raton-laveur, couche de crépi de fond de teint orange, ongles téléscopiques à paillettes qui brillent dans le noir, bottes pointues à talons 15cm, une pièce montée quoi, mais une costaude, avec une voix quelques octaves au-dessous de la moyenne nationale, genre new-half encore pas bien fini. Un petit côté quartier, genre "et madame, tu vas pas être trop sévère hein? t'as vu" (Première fois qu'on me pose ce genre de question, je précise au cas où,  je donne des cours individuels pour adulte..).
Qu'est-ce qui nous amène mademoiselle au pays du camembert?
les jolis bâtiments et la pâtisserie (l'attrait number one pour l'hexagone chez mes élèves), ça doit faire un paquet de déçues au final quand elles se retrouvent sur place avec leur vieux pain au raisin rassis dans son sachet tout gras...

Sinon, ça y'est, on m'a trouvé un nouveau sosie, Léah Dizon a dû être rangée au placard, désormais c'est... Suzanne (スザンヌ), plutôt flatteur si on s'en tient au physique, je vous laisse juger, par contre j'espère bien que la ressemblance s'arrête là... parce que si vraiment on le faisait, si on mettait une bonne fois pour toute les cons en orbite, elle aurait vraiment, mais vraiment pas fini de tourner... endurante en plus, genre le 7/Eleven des plateaux de télé, et avec ça, incollable en Histoire de l'Art : "qui a peint Mona Lisa ?" (je crois que ça ne se dit pas ici La Joconde) ... "PICASSSSSOOOOOO !!!!!" (ça parodiait étrangement "Stéphanie de Monaaaaaaaaco !!").



Quoi d'autre? ha oui, les japonais sont tellement alcooliques que même leurs dessins-animés sont bourrés :
oui, l'autre jour dans ce gentil dessin animé familial "Sazae-san" (サザエさん), les Sazae fêtaient shôgatsu comme il se doit, le père, l'oncle et le grand-père, les pieds sous le kotastu envoyaient la mère en cuisine ramener des petites fioles d'atsukan (saké chaud... oui je sais nihonsh'pasl'temps), jusqu'à être complètement ivres (le nez et les joues bien rouge-poivrot).



En parlant de Shôgatsu, voilà les 5 jours (3 normalement il me semble, mais cette année le 4 et le 5 tombaient samedi, dimanche) qui viennent de s'achever.
Pour ceux qui ne le savent pas, shôgatsu c'est les 3 jours où le Japon prend une allure de vieille ville abandonnée du Far West, avec portes de saloon qui claquent, et boules de buissons qui roulent au vent dans les rues.
Dans mon souvenir, mêmes les lampadaires étaient éteints et les rues obscures l'année dernière, mais je me suis aperçue cette année que cette impression venait tout simplement du fait que les commerces n'éclairaient plus les rues de leurs enseignes et néons.
Donc comme je viens de le dire, tout est fermé, mieux vaut être prévoyant et acheter quelques jours avant 4 ou 5L d'huile, quelques kilos de farine et 5 ou 6 paquets de sucre en cube, bref tout ce dont on peu avoir besoin en cas d'urgence, un peu comme en cas de panne d'électricité.
MÊME les distributeurs AUTOMATIQUES de billets ferment pour aller manger des mochi en famille.
C'est là qu'intervient ma petite grand-mère que je gardais de côté. Une de ces femmes rusées et prévoyantes, comme les vraies qu'on voit dans les manga, ultra ridée, pliée en 2 avec un petit chignon gris, des grosses chaussures et un bâton. En femme avertie, elle s'est rendu au distributeur la veille du 31, et d'un pas aussi décidé qu'elle pouvait, criant à l'attention de toute file qui la suivait pa-tia-ment : "yosssshhhaaa! ....alors.... c'était quoi mon code déjà.., ha oui, 1!!...7!!...7!!..9!!...  ..oilà, a y'est" 
...de la veine qu'elle aille pas retirer son bas de laine à la poste de la Canebière, vé.



Voilà, vraiment pas le temps d'uploader les dernières photos, mais le Japon de ceux qui se couchent tard revient d'ici peu. D'ici là, comme il se doit
Bonne année
Repost 0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 21:15
Désolée, je viens de passer en coup de vent uploader les dernières photos, pas du tout le temps de répondre aux commentaires, ni d'écrire un peu, bien que j'aie pleins de sujet en tête, beaucoup de boulot et un peu de temps réservé aux fêtes de fin d'année et repos les lendemains...

jud à HiroshimaToujours là, pas bougé ce brave vieux cerf...

jud à HiroshimaAiri et Vitch

jud à HiroshimaVitch et Asuka

jud à HiroshimaAuto-portrait de Daiji

jud à HiroshimaItsu

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaAsuka et son mari

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaMizupi qui ronfle (mais bon il bosse 7j/7)

jud à HiroshimaMiwa

jud à Hiroshima jud à HiroshimaSusu

jud à HiroshimaMinyako

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaMiwa et EIji

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima


C'est pas mal cette  nouvelle collaboration overblog / deezer, mais sur deezer on trouve QUE DALLE, je crois qu'on peut mettre en écoute des morceaux de sa propre bibliothèque mais je n'ai pas eut le temps de me pencher sur la chose
Repost 0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 20:59


Le 25 au soir, ça s'est donc fait dans la grande maison conviviale d'istu et Nao, une Cheese Fondue était prévue et chacun devait  amener un cadeau à 1000 yens.

jud à HiroshimaAiri qui tente tant bien que mal de touiller la fondue.

jud à HiroshimaCa partait d'une bonne intention mais voilà, dans le nabe, ils ont jeté des camemberts entiers, de la mozzarela, du vin blanc et du lait de soja... au goût c'était pas mal, avec ce petit assortiment de pommes de terre, saucisses, asperges, broccoli, morceaux de pain à tremper dedans,.. mais au niveau de la consistance c'était pas vraiment ça...

jud à HiroshimaEiji qui ouvre le champagne rosé spécialement pour les filles

jud à Hiroshima jud à HiroshimaAlors pour les cadeaux on a procédé comme ça : chacun a pris celui qu'il avait apporté, on a mis une chanson, et on a fait tourné les cadeaux jusqu'à ce que la musique s'arrête

jud à HiroshimaY a fallu faire quelques réajustements après : Kurikuri était tombé sur ce magnifique collier...

jud à HiroshimaDaiji avec un coussin-collier-écouteur : on peut brancher n'importe quoi dessus : I-pod, Ordinateur, Chaîne Hi-fi et le son sort par les petits coussins verts...

jud à HiroshimaLa viande pour le sukiyaki

jud à HiroshimaLe barbecue pour le sukiyaki

jud à HiroshimaEiji et Itsu en train de tester le feu

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaUn qui a l'air de se rejouir sans cacher sa joie de l'arrivée du sukiyaki

jud à HiroshimaMère Nao à la marmite

jud à HiroshimaL'oeuf cru dans le bol que l'on touille avant d'y mettre le sukiyaki

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaMinyako et EIji

jud à HiroshimaAiri au coin du feu

jud à HiroshimaAoi qui sortait tard de son baito (petit boulot)

jud à Hiroshima jud à HiroshimaComme d'hab, tout le monde s'endort

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
Published by jud3030 - dans Home party
commenter cet article
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 20:48
Suite de la soirée, le 24 décembre après chez Makiko, en ville


jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaOpération Père-Noël n°1 réussie pour Pon

jud à HiroshimaArrivée à Choi-Choi

jud à Hiroshima jud à HiroshimaMiyazaki??

jud à Hiroshima jud à HiroshimaOpération Père-Noël n°2 réussie

jud à HiroshimaShiho

jud à HiroshimaDans un bar-karaoké...

jud à HiroshimaBobby au micro

jud à HiroshimaUn Okinawayain, je sais pas comment on dit...

jud à Hiroshima
Repost 0

Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives