Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 16:23
Pour la 1ère partie de la soirée, nous avons investi le bar Panorama qui possède une grande terrasse en hauteur.

jud à HiroshimaShiho

jud à HiroshimaRicky, moi, Pon et Shiho

jud à Hiroshima jud à HiroshimaLa femme de Ricky et Eiji autour des 3 nabe : shio (sel) / kare-udon (udon au curry) / kimuchi (chou aux épices coréens)jud à HiroshimaAchico

jud à HiroshimaNami et Achico

Un petit passage à AUX Dining pour voir Matada (le patron d'AUX) qui était de retour 2 jours à Hiroshima), tous les ans il passe 6 mois dans une autre ville pour travailler.

jud à HiroshimaJunn

jud à HiroshimaNaoki et Matada

jud à Hiroshimaet Jun, qui en ont profité pour demander s'ils pourraient avoir au moins 1 jour de repos par semaine l'année prochaine ! Pour l'instant ils n'en ont pas, travail du matin à très tard le soir (avec une petite pause dans l'après-midi qui ne leur laisse pas le temps de rentrer chez eux) et en plus de cela, Jun s'occupe de sa femme et de sa fille, il ne dort donc pas plus de 3h par nuit.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshimaça y'est quelques personnes se sont risqués à signer la pétition contre l'augmentation du tabac

Dernière étape à Kaiko's, le bar d'Eiji
jud à HiroshimaSusu

jud à HiroshimaMizupi

jud à HiroshimaNami, Shiho et Daigen

jud à Hiroshima
Repost 0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 12:08
Hier avait lieu le Food Festival autour du château d'Hiroshima. De nombreux stands des restaurants et hôtels du coin proposant leurs spécialités à des prix très attractifs. SUr certains stands il avait des queues de 40 personnes.

jud à HiroshimaPetits poulpes

jud à HiroshimaDes iwanas (je ne sais pas ce que c'est en français mais la traduction c'est poisson de roche) grillants sur des pics au dessus des braises

jud à HiroshimaLa spécialité d'Hiroshima : les huîtres grillés au bbq, au Japon les huîtres se mangent plutôt cuites.

jud à HiroshimaLe poulet grillé de Sanzoku, une montagne de pirates

jud à HiroshimaDu lotus er de la viande

jud à HiroshimaDu jus de mikan (espèce de fruit japonais situé entre la mandarine et l'orange)

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshimale château

jud à Hiroshima jud à Hiroshimades bonzais, il y avait aussi de l'ikebana

jud à Hiroshimaun parterre de mamies et papis attendant le live de Justice... non un spectacle de kagura (spectacle traditionnel japonais)


Notez le petit "irassaimase" à la voix bien aigüe et nazillarde de la serveuse.


Là c'est un festival d'Irasshai !!
Repost 0
Published by jud3030 - dans Matsuri
commenter cet article
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 11:59
Les Japonais semblent vouer un culte aux gros mangeurs, je trouve ça d'ailleurs étrange dans un pays où l'on recherche à manger le plus sainement possible.

Il y a de nombreux concours de mangeurs diffusés à la télé, des hommes et des femmes capables de s'envoyer 8kg de ramen, ou de yakitori en 3/4 d'heures ! Bien dégueu!

Aujourd'hui voilà l'emission sur laquelle je suis tombée : 3 grosses qui faisaient une dizaine de restaurants en mode 'tabehoudai" : plats à volonté pendant un temps donné pour un prix forfaitaire. Cette pratique (qui existe aussi en nomihoudai : boisson à volonté) est très courante au Japon.

jud à HiroshimaVoilà nos 3 grosses

jud à HiroshimaLà c'était le passage Tebehoudai de curry, mais elles ont aussi fait : les sushis, le yakiniku (viande grillée au bbq), les pâtisseries, la cuisine chinoise, etc...

jud à Hiroshima
Pendant qu'elles se baffrent en criant des "umaaaaai !!!"' "oishiiiii !" "yabaaaaaaai" la bouche plaine, ne se gênant pas pour rôter bruyamment, et se rouler à moitié sur la table pour nous faire comprendre à quel point c'est bon, les prix et le poids de ce qu'elles mangent défilent sur l'écran, à la fin du repas, on a un petit récapitulatif de ce que la participante a avalé, et le prix qu'elle aurait du payer en mode normal, le prix du forfait tabehoudai ainsi que la somme qu'elles ont mangé gratuitement.
Repost 0
Published by jud3030 - dans Télévision
commenter cet article
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 11:54
jud à HiroshimaFumio qui vit à Londres depuis 12 ans et sa copine Hanna

jud à HiroshimaLe teppanyaki de Zaza

jud à HiroshimaJ'avais dit qu'on ne pouvait pas manger de nabe au resto, mais là c'est UShi qui a téléphoné pour demander à ce qu'ils nous en prépare un parce qu'il connait bien les patrons du resto : celui-ci était aux champignons, choux, poisson et poulet.

jud à Hiroshima jud à HiroshimaRu et Achico

jud à HiroshimaHanna et Fumio à Hobo

jud à Hiroshima jud à HiroshimaUshi à ChoiChoi (c'est en fait son nom de famille Ushiyo et ça signifie queue de vache !!)
Repost 0
Published by jud3030 - dans Resto
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 07:35
Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!

Le Yen a gravement augmenté !!

Quand je suis arrivée l'année dernière, pour 1€ on me donnait entre 160 et 170yens.
Ensuite ça s'est stabilisé aux alentours de 150 yens.

Mais aujoud'hui on ne m'en donne plus que 122!!!!!!!

Moi qui continue à être payée en euros, mais dépense mon argent en yens, je suis totallement perdante.
Par contre mes amis me disent que si l'année prochaine ça reste comme ça, ils font un voyage en France.
Apparemment il y a même des gens qui pensent à faire des provisions..
Repost 0
Published by jud3030
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 07:18
Ce matin alors que je me baladais en ville, je me suis demandée quel malade pouvait bien diffuser des vieux discours d'Hitler dans des haut-parleurs réglés au maximum..
puis ça m'est revenu... quelques minutes plus tard, j'ai en ai eut la confirmation en croisant ces longs cortèges de camions et bus noirs escortés par la police et criant un truc comme "ware ware ha nipponjin desu" : nous sommes japonais (on dit habituellement "Nihon" pour le Japon, et "nihonjin" pour les japonais, l'emploi de "Nippon" et "nipponjin" a une très forte connotation nationaliste)
C'était une fois de plus une manifestation d'un de ces partis ultra-nationalistes dont je vous ai déja parlé. Je pensais qu'ils ne faisaient ça qu'une fois par an, en Août, mais ils étaient là encore aujourd'hui, toujours aussi effrayant (en plus on ne voit pas leur tête puisqu'ils ne sortent pas de leurs camions noirs à vitres teintées)
Repost 0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 06:14
Hier de fil en aiguille, nous en sommes arrivés avec des copains à discuter de l'Histoire du Japon. (Nous parlions d'un artiste japonais dont nous allons aller voir l'expo prochainement : Shisui Rokkaku). Je leur ai demandé ce qu'ils apprenaient en Histoire à l'école, leur expliquant que chez nous nous abordions à peine le sujet du Japon, à part en Terminale où nous faisons plutôt la partie géographique et économique du pays.
Ici, au Collège on fait l'Histoire du Japon, puis au Lycée on choisit entre l'Histoire Mondiale (où l'Histoire française occupe une grande place) ou l'on décide de continuer avec L'Histoire japonaise.
Ensuite je leur ai demandé s'ils connaissaient des auteurs français : ils m'ont répondu St Exupery et Cyrano de Bergerac.

Quelques habitudes françaises inventées au Japon :

- si vous allez dans un restaurant français ou d'inspiration française au Japon, on vous servira très souvent les plats avec quelques tranches de pain chaud accompagné au choix de beurre ou de beurre à l'ail.
C'est une bonne idée, c'est très bon, mais je n'ai jamais vraiment vu ça au restaurant en France, à moins que cela dépende des régions...

- le curry français : kezako? je ne sais pas vraiment, je n'en ai jamais goûté, mais au rayon curry des supermarchés vous en trouverez toujours.
En ce moment à la télé, une pub pour le "Curry Marché" est fréquemment diffusée : chanson française (chantée par des japonaises donc je ne comprends que la moitié des mots), clichés français : clochers d'église et compagnie, et ce nom "Curry Marché"
(En même temps au Japon ils vouent une telle passion pour le curry que vous pouvez trouvez n'importe quoi à la sauce curry : curry ramen, curry udon, curry nabe, pizza curry, omusubi curry, curry de tous les pays imaginables, curry soupe, curry à emporter, curry rice ....)

- furansu doreshingu (france dressing : sauce française) : très populaire aussi, pour accompagner vos salades vous pouvez acheter de la "sauce française" : c'est une sauce blanche mais je n'en connais pas la composition, en tous cas le goût ne m'a rien rappelé que je connaisse.

- les serveurs en noeud pap : dans les restos français ici, les serveurs font plus français que les français : hommes ou femmes seront invariablement habillés de tablier noir, chemise blanche, noeud papillon ou cravate pour les femmes, et parfois même béret (ils devraient tenter le gros nez rouge vinassé  et la moustache du père Bidochon pour parfaire le tableau !), les cuisiniers ont aussi la tenue complete avec la toque, par contre on y mange quand même avec les baguettes, et on ne retrouve pas le modèle enrée-plat-dessert avec assiette personnelle, mais des tas de petits plats dans lesquels on picore tous ensembles.
D'ailleurs c'est rigolo suivant les personnes, pour le même lieu, on me dit parfois qu'on m'emmène au resto italien et d'autres fois qu'on m'emmène au resto français...

- Le Beaujolais Nouveau : ici c'est presqu'encore plus fêté qu'en France, il parait que le Japon en est un des plus gros clients. L'autre jour lorsque j'ai dit à une amie que ce n'était pourtant pas réputé pour être un bon vin et que ce n'était qu'une opération marketing, elle m'a répondu "ha.. tu veux dire que nous on est cons alors on l'achète?" Mais non !!  heu....


Quelques personnages français célèbres au Japon :


- Aran Doron : Alain Delon
- Ameri : Amélie : Le titre du film "Amélie Poulain" a ici été tronqué en "Amélie", mais beaucoup pensent qu'il s'agit aussi bien du nom du personnage que du nom de l'actrice.
- Godaaru : Godard : Chez les amateurs de cinéma, le nom de Jean-Luc Godard revient assez fréquemment.
Et si je dis que je viens de Marseille on me dira immédiatement : "takushi!!" (Taxi, la série de films de Jean-Luc Besson) et "Jidane !" (Zidane) ainsi que "la roulette"' (apparemment une figure en football inventée par Jidane)
On m'a aussi déjà chanté "oooshanzérizé" je vous laisse deviner...
- Sharukozi : Sarkozy (ne semble pas avoir une très bonne image ici non plus)


Le féminin et le masculin :

J'ai commencé depuis 2 semaines à apprendre le français à une copine (qui en échange me fait bosser le japonais de manière plus approfondie). L'autre soir, à table elle commençait à expliquer à une autre amie qu'en français nous avions des mots féminins et des mots masculins. Comme à chaque fois que le sujet est déballé, elles m'ont demandé comment on faisait pour apprendre ça à l'école (on ne l'apprend pas à l'école, on entend les mots depuis tout petit ce qui ne nous empêche pas de faire des erreurs de temps en temps), à quoi ça servait ? (à rien), puis elles m'ont désigné des tas d'objets autour d'elles en me demandant de leur indiquer si c'était féminin ou masculin.
Comme tout le monde elles ont tenté de trouver une logique :
- ha! les contenant sont masculins et les contenus féminins ! (le paquet / la cigarette - le verre / la bière...) NON !
- les choses en petit nombre sont masculins, les choses en quantité sont féminins ! (le paquet / les cigarettes) NON !
- les choses plates sont féminins, les choses longues sont masculins ! (l'assiette / le verre) NON !
Cherchez pas y a aucune logique, y aucune raison, y a pas d'explication à chercher.
Du coup déçues de n'obtenir aucune explication de ma part, elles se sont lancées dans des reflexions :
"je pense qu'à mon avis c'est juste une image, une métaphore ..." "et tu penses pas que .."
C'est vrai qu'allez expliquer la nature féminine d'une poêle à frire et celle masculine d'un saladier.....
Repost 0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 06:10
Au cas ou des puristes passeraient par ici, ou tout simplement si certains voulaient des information justes : les champignons que nous avons utilisés dans le nabe n'étaient pas des shimeji mais des enoki.
Repost 0
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 15:55
jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Ca y'est, c'est l'Automne et la saison des Nabe et Oden qui commence!
Le Nabe n'est pas une recette en soi, c'est simplement le nom d'une grande casserole (qui peut-être équipée d'un bruleur à gaz en dessous) et dans laquelle on peut faire cuire toutes sortes de choses.
Cela se mange uniquement à la maison, c'est très populaire et convivial, tout le monde en raffole.
On pose le nabe au milieu de la table et on se sert directement dans le plat, c'est pour cela qu'on ne trouve pas ce genre de plat au restaurant.
L'Oden est une sorte de pot-eau-feu japonais : dans un bouillon à base de konbu et katsuoboshi trempent divers ingrédients : oeuf dur, légumes, pâte de poisson, viande, aburage (tofu frit) etc.. Dès le début de l'automne on en trouve en vente dans tous les konbinis, et la plupart des restaurant l'ajoutent à leur carte.

Hier soir nous avons fait un repas chez Junn avec Pon et nous nous sommes préparés des sahimis de maguro (thon rouge), des gyozas (raviolis d'origine chinoise fourrés à la viande hachée de boeuf et porc, nira (ciboulette chinoise), huile de sésame et gélatine), ainsi qu'un nabe.

Pon m'a appris à cuisiner tout ça. Comment découper les légumes et quelle partie utiliser (par exemple pour le daikon on emploie la partie côté feuilles pour faire de l'oroshi : daikon rapé en purée, et l'autre partie plutôt pour faire de fines lagnières que l'on présente avec les sashimis ou que l'on mange en salade). J'ai également appris que dans le negi on utilisait tout jusqu'au bout mais qu'il fallait ensuite presser les rondelles dans du sopalin pour en retirer l'eau.
Nous avons d'abord préparé le dashi (bouillon) du nabe : nous avons fait trempé une grosse lagnière de konbu 30 min dans l'eau froide puis l'avons ensuite mis sur le feu avec du mirin (saké sucré de cuisine), du saké et de la sauce soja. Ensuite nous y avons fait cuire du poireau, des champignons shimeji, du daikon, de l'hakusai (choux chinois), des pousses de broccoli, une salade dont je ne me rappelle pas le nom, du tofu, de l'aburage (tofu frit), puis au moment de la manger on y a rajouter des maroni (pâte à base végétale ressemblant à de gros vermicelles) et de fines tranches de porc.
On se sert dans un bol où l'on a versé avant du ponzu (sauce à base d'agrumes), du momiji oroshi (daikon rapé et piments) et du kuro sichimi (épices noires).

En mangeant ce délicieux nabe, nous avons aussi regardé une emission très marrante :
Downtown (une équipe de comiques d'Osaka très populaire dont fait parti le très célèbre Matsumoto) passant 24h dans un hôpital complètement loufoque sans avoir le droit de rire (à chaque fois que l'un craque, ils se fait frapper les fesses à coup de bat de baseball !!!). Mais difficile de résister, ils sont déguisés en infirmières avec bas et faux seins, ils n'assistent qu'à des situations complètement tordues, d'autres célèbre comiques font des apparitions aussi imprévues qu'hilarantes, et même lorsqu'il ne se passe rien, ils finissent par se faire rire tout seul.
Mes copines ont quand même dû par moment me donner des explications supplémentaires : qui sont les personnes, à quoi fait référence telle situation, etc..



Dans ce passage, il s'agit d'une parodie des exercices matinaux (6h du mat dans un parc) que pratiquent tous les petits japonais pendant les vacances d'été pendant l'école primaire. Ici c'est la même musique que tout le monde connait mais les exercices montrés par le professeur sont tout à fait différents...

Dans un autre épisode, ils assistent à une consultation : le malade est un africain habillé en boubou, il parle parfaitement japonais, sans aucun accent en utilisant des termes très compliqués mais une infirmière traduit en raccourcissant et changeant complètement ses propos.
Dans un autre, un personnage érudit et très connu au Japon, déguisé en professeur fou osculte un mouton, un singe puis une truie.
Par moment dans les couloirs de l'hôpital ils croisent tout un cortège d'infirmières et médecins, l'air très serieux : les médecins sont en géneral des comiques très connus, ils s'arrêtent devant eux sans leur prêter attention, sortent une radio des poumons et font des commentaires totalement décalés sans rapport avec la radio, puis repartent comme si de rien n'était...

Pour ceux qui seraient interessés pour en voir plus, vous pouvez taper dans Youtube : gaki no tsukai hospital et pour certaines parties sous-titrées en anglais : gaki no tsukai subbed.
Repost 0
Published by jud3030 - dans Home party
commenter cet article
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 15:53
jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Voila Hide et sa plus jeune fille Coton (10 mois), qui lui ressemble bien plus que son autre fille Hanon (4 ou 5 ans).
Repost 0
Published by jud3030
commenter cet article

Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives