Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 15:47
jud à Hiroshima
Un loi menace de faire passer le prix du paquet de cigarette de 300yens (environ 2€) à 500 puis rapidement 1000yens !! (soit plus de 6€).
J'ai découvert avec surprise cette affiche de protestation concernant cette augmentation ainsi qu'une pétition. Cela doit vraiment toucher les gens ici qui semblent très en colère parce qu'il ne me semble pas que ce soit vraiment dans l'esprit japonais de protester contre quoi que ce soit.
Par contre depuis une semaine qu'est affichée cette pétition je n'ai pas encore vu apparaître la moindre signature...
Repost 0
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 15:13
jud à Hiroshima
Dimanche après-midi je suis allée en cuisine d'AUX DINING pour apprendre à Jun et Naoki, 2 recettes françaises que j'avais choisies : Gratin dauphinois (comme la dernière fois) et Poulet Basquaise.
Le but de cet entraînement était de préparer la French Night que je dois organiser pour mon école de langue.
Ils ont été très studieux et interessés par cette manière nouvelle de cuisiner qu'ils ne connaissaient pas.
Par contre j'ai du veillé à ce qu'ils ne découpent pas tout en petits morceaux comme ils en ont l'habitude.
Le résultat était impec, on a goûté les plats avec Junn.
Par contre ils n'ont pas de fourchettes et couteaux donc nous devront manger avec les baguettes (ce qui les a également obligés à couper le poulet en petit morceaux plutôt que de le laisser en morceaux entiers comme nous le ferions en France.)

先週の日曜日はAUXダイニングでジュンとなおきにフランスのレシピを教えた。
教えたレシピはグラタンドフィノア(ポテトグラタン)とバスケーズチキン(チキンとトマトと赤ピーマンとピーマンと玉ネギとローリエ、タイム、パセリ)。うまい!!
来月の8日か15日(土)はAUXダイニングで私が働いてる学校のFRENCH NIGHTです。
グラタンドフィノアとバスケーズチキンを食べる。パーティの日が決まったら教えます。
みんなは来ていいですけど電話してください!!!
来てみてください!!

Repost 0
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 15:10
jud à HiroshimaNaoki et sa femme Junn

L'autre soir avec Junn nous sommes restées à AUX DINING jusqu'à la fermeture. A la fermeture, Jun Kuma et Naoki se concoctent toujours de bonnes choses.
Ce soir, ils avaient fait des Nori Pasta : algues cuites dans l'huile d'olive et de l'ail avec des spaghetti. Le resultat était excellent !
Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 12:13
jud à HiroshimaShiho

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Choi CHoi Ya est un lieu que je vous ai déjà présenté de nombreuses fois, mais je ne vous ai jamais réellement décrit l'ambiance.
Ce lieu ouvert il y a à peine plus d'1 an par Shiho est un espèce de "boui boui" à Tsukemen (spécialité d'Hiroshima : nouilles froides accompagnées de légumes froids, viande et oeuf que l'on trempe dans une sauce dont on choisit le niveau d'épices), situé au coeur de Nagarekawa, le quartier de nuit d'Hiroshima.
On y croise toute sorte de population : les amis, des bandes de salaryman éméchés qui viennent se remplir le ventre avant de rentrer à la maison, des yakuzas (dont certains comptent parmi les amis de la propriétaire),des hosts, des jeunes, des très vieux.. toutes les couches sociales s'y croisent.
A chaque fois que je m'y rends, j'attire inévitablement la curiosité (je n'y ai jamais croisé d'autres étrangers).
Si vous avez la seule image du japonais révérencieux, poli, coincé en tête, vous pourez voir à Choi Choi Ya tout l'opposé : des gens drôles, bavards, des personnages pleins de charisme.
Jusqu'à une certaine heure les gens restent encore assez timides, puis parfois avant de m"adresser la parole se renseignent d'abord à mon sujet auprès de Shiho, mais une fois cette barrière passée, les discussions ne s'arrêtent plus.
Les discussions sont assez drôles, je ne sais pour quelle raison ni dans quel but mais mes interlocuteurs s'efforcent de mettre au milieu de longues phrase tout en japonais 1 mot en anglais, souvent les chiffres ou les mots dont je n'ai pas besoin de traduction. Je ne sais pas si c'est pour me montrer qu'ils font un effort pour parler ce qu'ils pensent être ma langue, ou si c'est pour montrer qu'ils connaissent quand même quelques mots d'anglais, ou si vraiment ils pensent que ça va m'aider à mieux comprendre...

Je me suis souvent fait payé mes repas, l'autre soir 2 fois ! D'abord un ami d'Achico que l'on surnomme "papa", il n'a plus de dents (enfin une en bas, une en haut ce qui ne fait pas beaucoup) et me parle avec la main devant la bouche. L'autre soir, il a tenu a payer ma note et a même tendu un billet de plus à Shiho pour que je puisse boire des verres.
Ensuite est arrivé cet autre vieil homme (sur la photo ci-dessus), pas timide du tout, agent immobilier qui sortait des liasses de billets de ses poches. Il ne m'a pas laissé de répit ! N'arrêtant pas de dire "quelle beauté, et regardez moi cette belle peau blanche !" Il était presqu'un peu trop collant ce qui m'a poussé à le traiter de "sukebe" ou de "hentai" (2 mots pour dire "pervers"), son collègue a confirmé en le traitant d'"erojiji" ("vieux pervers"). Il est lui aussi parti en payant ce qui me restait sur la note !
On a bien rigolé lorsqu'il est sorti et que l'on s'est aperçu qu'il portait des Nike !!
Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 11:59
jud à Hiroshima
L'autre soir, avec les restes du frigo, je me suis fait une délicieuse soupe miso  au sato imo (espèce de pomme de terre légèrement gluante mais délicieuse avec un arrière goût de chataîgne), daikon, négi, et un légume non identifié ressemblant plus ou moins à de l'épinard mais qui s'est averé un peu dur lorsque j'ai voulu le manger cru.

Du tofu avec du négi, de la sauce soja et de la pâte de yuzu (une agrûme verte japonaise)

Des tomates et de l'oignon rouge avec juste un peu de sauce soja et d'huile d'olive.

Demain (dimanche après-midi) je vais aller jouer à la dinette dans des grands plats à AUX DINING : je vais aller apprendre la recette du gratin dauphinois et du poulet basquaise à Jun et Naoki. Ensuite, peut-être qu'ils les intégreront à leur carte.

Mais voilà le but premier de l'opération :  je dois organiser le mois prochain la soirée française pour mon école de langue. Je peux au choix cuisiner à la maison et emmener les plats à l'école comme l'ont fait la prof coréenne et la prof mexicaine, ou choisir un resto et y amener tout le monde. Ne me voyant pas cuisiner pour 30 à la maison, je m'étais décidée à organiser la soirée au resto. Mais les restos soit-disant français sont toujours décevants. Du coup, Junn a eut cette merveilleuse idée : je choisis mes plats et les fais cuisiner par des experts : Jun et Naoki.
Financièrement ça leur promet une bonne soirée et puis ça leur amène une nouvelle clientèle.
Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 11:40
jud à Hiroshima
J'ai une fois de plus été impressionnée par la note que j'ai payé en allant manger à midi dans ma "cantine" de quartier.
-  du chinchard frit
- un bol de riz
- des aubergines grillées
- et un truc non identifié : 高野玉子とじ je ne sais pas du tout ce que c'est mais il semble y avoir de l'oeuf dedans, un truc un peu spongieux....
- thé à volonté

en dehors du plat non identifié, tout était délicieux
et tout ça pour seulement 494¥!! soit 3,60 euros !!!!

on ne peut pas faire moins cher, même en mangeant chez soi !
Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 11:28
jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Comme vous pouvez le constater sur ces photos, les murs de mon appartement sont complètement bancals. Si la porte est bien fermée en bas, le haut de celle-ci ne touche pas le mur et inversement de l'autre côté.
Les portes des placards muraux coincent un peu parfois aussi.
Cet été lorsque je suis revenue d'1 mois en France, les portes coulissantes tombaient toute seule (c'était pendant la saison du Tsuyu : saison des pluies et de forte humidité ce qui avait du faire bouger le bois).
Mon proprio est venu réparer ça : il a soulevé les tatamis et ajouter des cales à celles qui s'y trouvaient déjà sous la poutre qui soutient les portes.
Repost 0
Published by jud3030 - dans A la maison
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 08:53
jud à Hiroshima
Je sais, l'autre jour je disais que je n'avais pas d'objectif particulier en apprenant les kanjis, puis finalement; l'idée m'est venue de passer le JPLT, Test d'aptitude au japonais.
Ce test comporte 4 niveaux : le 4 est le plus facile, et le 1 (qui demande quasiment à être bilingue et permet de travailler dans une entreprise japonaise) est le plus ardu.
J'ai donc décidé de passer le niveau 3 : il faut connaître environ 1500 mots, 300 kanjis et être capable de tenir une conversation courante. Je crois qu'il y a des exercices de grammaire, de kanjis, d'écoute, mais je ne sais pas s'il y a un oral.
J'ai donc acheté ce livre pour m'entraîner un peu.
Par contre il semblerait qu'il soit trop tard pour s'inscrire cette année, donc ce sera sûrement pour l'année prochaine...

A propos je me demandais quel taux d'illétrisme pouvait bien avoir le Japon avec un système d'écriture si complexe (les kanjis + 2 syllabaires). Et bien à ma surprise le Japon est le ou l'un des pays ayant le plus faible taux d'illétrisme et les japonais sont de très gros lecteurs.

En dehors de cela, nous avons décidé avec Junn de faire un échange de cours : nous avons l'intention chaque semaine, de faire 1h de français, 1h de japonais.
Depuis que je donne des cours à Outsider Zone, je me suis rendu compte de l'incroyable éfficacité des cours particuliers. Cela permet vraiment de corriger point par point ce que l'élève maîtrise le moins, de se concentrer sur dont l'élève a vraiment besoin, et l'on sait ce que l'élève a réellement compris et assimilé ou non, ce qui permet d'avancer très vite. Pour la prononciation c'est aussi excellent.

D'ailleurs l'apprentissage du français lorsque l'on ne l'a pas fait des la naissance est une torture que je ne souhaite à personne !
des exemples :
pourquoi dit on :
Je travaille chez Renault.
Je travaille pour une radio.
Je travaille dans une boulangerie.
Le travaille à l'aéroport de Marignane.
là où en japonais nous utiliserions la même et seule particule.
Pourquoi peut-on dire "Je pars de chez moi" mais pas "je vais à chez moi" alors qu'on dit "je vais à Paris" mais "Je vais en Italie"

Expliquer les verbes "être" et "avoir" est également une tâche diffcile pour des débutants.
Par exemple en français, nous dirons "Nous avons un bon professeur d'anglais" alors que nous ne possédons pas ce professeur. (en japonais, nous utiliserions le même verbe "iru" pour dire "j'ai un bon professeur" ou "le professeur est là"). Ou "j'ai 29 ans". Ou "j'ai faim, j'ai froid" mais difficile d'expliquer pourquoi nous utilisons ce même verbe "avoir" pour des utilisations aussi éloignées les unes des autres.

Les liaisons, qui sont naturelles pour nous et que nous n'utilisons pas forcément partout représente également une  difficulté.

Après il y a aussi toutes les conjugaisons et toutes les exceptions à apprendre, le féminin et le masculin (qui n'existent pas en japonais). Les articles définis et indéfinis, un concept difficile à maîtriser lorsqu'ils n'existent pas dans sa propre langue. J'ai d'ailleurs remarqué que les japonais, lorsqu'ils parlent anglais ou français ont tendance à vouloir en mettre partout : "I go to THE london" "THE laidies get THE one drink" (vu sur une affiche pour une soirée récemment).

La nominalisation des verbes n'est pas simple : "visiter" devient "la visite" mais "rentrer" devient "le retour" qui ne se ressemblent pas beaucoup. D'ailleurs on dit "la visite du musée" mais "je visite le musée"

La prononciation du français est également  une sacré peine pour les japonais :
le "u" et le "ou", le "en"  le "on" et le "in", le "r" et le "l", le "v" et le "b", le "e" et le "eu"
J'ai une éléve qui s'entraîne à dire "deux heures" et "douze heures" , mais lorsqu'elle le dit il est très difficile de distinguer les 2.

Bref je pourrai continuer la liste des difficultés du français encore longtemps,  difficultés pour certaines desquelles on n'a même pas conscience. Donc j'admire vraiment les courageux qui décident de l'apprendre !
Repost 0
Published by jud3030 - dans Langue - kanjis...
commenter cet article
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 06:31
Dining please

Vendredi 14 novembre à partir de 18H30
Non è Possibilé
et le restaurant Les Grandes Tables, en partenariat avec Kulte mettent les petits plats dans les grands ...

A partir de 18H30, au restaurant " Les grandes Tables " de la Friche Belle de Mai,
le cuisinier Japonnais d"Hiroshima Shin-chan fera de la cuisine  des Grandes Tables son jardin, pour y préparer quelques assiettes à déguster confortablement installé en appréciant les boissons conseillées ou debout entrainé par des sélections épicées ...

"Dining Please", est une nouvelle façon de prendre un apéritif dinatoire élaboré par un cuisinier choisi où la musique reste un des Arts Majeurs de la table.

Les Djs de Non è Possibilé et leurs invités assaisonneront la soirée de sélections piquantes, de Disco veloutée et de Pop corsée pour un public raffiné.



Le chef  : Shin-chan / Hiroshima.Japon
Cuisinier de l'izakaya Koba à Hiroshima, lieu connu pour sa relecture japonaise de plats asiatiques et européens.
Koba est devenu grâce à sa cuisine le lieu préféré des expatriés ainsi que des japonais amateurs de cuisine métissée.
Son expérience professionnelle a également amené Shin-chan à travailler sur une cuisine typique et "bio" dans les traditionnels Onsen (bain thermal japonais) des montagnes reculées de Kusatsu..


La carte :  à decouvrir bientot...

Les sélections musicales d' Alcaline, Phred et Relatif Yann:

Hercules & Love Affair, Chromatics, Glass Candy, Lindstrôm,
Prins Thomas, Junesex, Pilooski, Discodeine, Munk, Tomboy,
Superpitcher, Emperor Machine, Chicken Lips, LCD Soundsystem,
Metro Area, Maurice Fulton, Hot Chip, 40 Thieves, Pollyester,
Todd Terje, Force Of Nature, Phonique, Pete Herbert, LSB, Woolfy,
Chateau Flight, Prosumer & Murat Tepeli, Jay Shepheard,
Loco Dice, Joakim, Poni Hoax, The Kills, Think Twice, Greg Wilson,
Will Saul, Riton, Henrik Schwarz, Solomun, Stimming, Jimpster,
M.A.N.D.Y., Matthias Tanzmann ...



Les Grandes Tables de la friche.
41 rue Jobin.13003 Marseille.
à partir de  18H30
entrée libre.Parking surveillé et accès Handicapé.
Accès extérieur facilité pour fumer.
Repost 0
Published by jud3030 - dans ヨーロッパ
commenter cet article
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 05:04
jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Comme en témoignent ces photos prises de ma fenêtre, le temps est encore magnifique en ce mois d'Octobre, les dernières fois que j'ai pu passer devant un thermomètre, celui-ci affichait dans l'après-midi une fois 23° et la seconde 27°.
Mais les soirées se sont bien rafraîchies, ce qui nous oblige depuis quelques jours à porter de gros blousons et à fermer les fenêtres la nuit alors qu'il y a peu on utilisait encore le ventilo ou même la clim !

Cela me fait redouter l'arrivée de l'hiver, long et dur au Japon.
De Novembre à début avril, le froid est glacial et les habitations, curieusement, ne sont absolument pas adaptées. J'ai pu le vérifier dans les différents appartements que j'ai occupés, chez les gens chez qui j'ai été invitée mais également sur d'autres blogs :
Les appartement sont très très mal isolés. Mais en plus jamais équipés en chauffage !!! (du moins je n'en ai jamais vu)
Les seuls moyens de se chauffer sont les clims réversibles qui ne sont pas forcément installées dans toutes les pièces. Les tapis ou couvertures chauffantes, et le kotatsu : table basse sous laquelle est intégré un chauffage et sur laquelle on pose une couverture sous laquelle on enfile les jambe. En gros pour avoir chaud il faut rester coller au sol : sur le tapis chauffant ou sous le kotatsu, en famille.
On voit dès le début de l'hiver fleurir tout cet équipement qui peut nous paraître archaïque dans les vitrines des magasins.
Il faut en général mieux aussi s'équiper en épaisses chaussettes à 5 doigts de pieds.

L'année dernière (lorsque je vivais en colocation avec 2 autres copines) nous n'avions cette fameuse clim réversible que dans le salon, mais elles refusaient de toute façon de l'allumer par soucis d'économie je crois. Les chambres, qui n'en étaient pas équipées, étaient glaciales !! On pouvait souffler de la buée. J'ai dormi tout l'hiver avec 2 couettes et une énorme couverture, en pyjama très épais avec chaussettes et bonnet. Les réveils étaient comme vous pouvez l'imaginer, très difficiles.
La salle de bain n'étant pas non plus équipée en chauffage, la douche du matin était un supplice. Il faut ajouter à cela qu'en attendant de se décider à enfin appeler un réparateur pour le chauffe-eau, l'eau chaude ne l'était pas suffisamment ce qui nous a obligé un certain temps à aller prendre notre bain le soir au onsen du coin.

Lorsque j'avais annoncé mon projet d'équiper ma chambre d'un petit chauffage d'appoint, l'une de mes colocataires avait catéroriquement refusé : m'expliquant que cela pouvait être dangereux (??), qu'au Japon c'était comme ça on supportait le froid et que si ne comprenais pas ça c'est que je ne comprenais pas la culture japonaise (oui elle était un peu dure et radicale et d'autres amis n'étaient pas du tout d'accord avec ces affirmations).

Je redoute cette année aussi le passage à la salle de bain/toilettes, celle-ci étant équipée de 2 fenêtres absolument pas isolantes (l'année dernière la salle de bain était située au milieu de l'appartement sans fenêtre, ce qui permettait l'eau chaude de la rechauffer tout de même assez rapidement).

Dans le genre équipement d'hiver, on trouve aussi les kaïro : des petits sachets que l'on frotte et qui produisent pendant quelques heures de la chaleur. On peut les enfiler dans ses vêtements et dans ses poches.
Repost 0

Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives