Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 14:14
(*) cake 「ケーキ」とは「カゴル」の男性の言葉です
Voir article sur l'homologue féminin du cake japonais

Voilà le look masculin que vous verrez le plus si vous vous baladez dans les rues au Japon. Rod Stewart semble avoir influencé le Japon au niveau capillaire...
Je ne pourrai pas donner de chiffres exacts mais parmi la population masculine des 20-30 ans je pense que 70% des garçons arborent ce look : cheveux roux à blond longs et en pétard (attention pétard lisse et travaillé des heures devant le miroir), chemise blanche, pantalon moulant légèrement pat d'eph, et chaussures à bout pointu. Sourcils souvent épilés comme des filles, bijoux, etc....

Cette mode vient des Host boys : les garçons qui travaillent dans les kabakura (キャバクラ) : contraction de cabaret + club (avec la prononciation japonaise) : l'équivalent féminin des "hostess" : des garçons payer pour séduire, divertir et faire boire de riches japonaises (il semblerait que parfois cela aille jusqu'à la prostitution mais je n'ai pas de sources totalement fiables). Ils racolent la journée dans les rues. Ce métier rapporte énormément.

Sur internet on trouve de nombreux sites dédiés à ces garçons ou ces clubs dans lesquels ils travaillent et dont l'accès est souvent interdit aux mineurs.

Cependant je pense que le look a aussi été adopté par des garçons ne travaillant pas forcément dans ce genre d'établissement au vu du nombre d'individus lookés de cette manière.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaIl y a même un dessin animé manga sur le sujet !

Dans les rues du Japon, il existe quelques "tribus" vestimentaires particulièrement visibles : les salaryman (costard cravate noir et chemise blanche), les employées de bureau : jupe et veston sans manche gris, chemise blanche, et chaussettes noires remontant jusqu'aux genoux), collégiennes et lycéennes (je pense que ce look est assez connu pour que je le décrive mais en gros c'est chemise blanche avec parfois col marin, jupe plisée, chaussettes blanches très épaisses remontant jusqu'aux genoux), les collégiens ou lycéens (pantalon noir, veste noir boutonnées avec col mao, et chemise blanche), les "mori girl" dont je parlais dans cet article, les femmes (souvent agées) en kimono, en été les filles en yukata (kimono léger d'été) et apres les looks un peu plus extrèmes : cosplay etc, filles déguisées en poupées de porcelaine, mais cela se fait de plus en plus rare.
Repost 0
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 14:46
Temakizushi : littéralement : sushi en rouleaux faits à la main.

L'autre soir Shinchan (qui va bientôt nous quitter pour aller vivre 1 an à Marseille) nous a préparé de quoi faire des temakizushi.
Il avait préparé des feuilles de nori (algue sèche), du riz, de l'omelette, du shiso, du concombre, de l'avocat, de l'oursin, du thon cru, de la daurade crue, de la seiche crue, du kompachi cru (je ne connais pas le nom en français), et des crevettes.
On se sert et on se roule ce qu'on veut dans la feuille d'algue. On peut ensuite accomoder avec avec du wasabi et de la sauce soja ou bien avec de la mayonnaise.

jud à Hiroshima jud à HiroshimaShin-chan

jud à HiroshimaMiwa

jud à HiroshimaMiwa et Tama

jud à HiroshimaMizupi et Susu

Shin-chan qui fait du golf avec une baleyette et un pot de fleur....
jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
Published by jud3030 - dans A la maison
commenter cet article
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 14:19
En regardant les pubs à la télé japonaise, je me suis fait un petit palmarès des "sujets" de pub les plus fréquents, c'est assez différent de que l'on peut voir en France je pense :

Bon en dehors des produits alimentaires et de la bière qui occupent une grande place :

- les bandages contenant des produits médicamenteux pour les articulations, les muscles et en particulier les épaules et le dos, on y voit souvent représentés des employés --> les japonais souffriraient donc tant de douleurs musculaires et articulatoires? trop de travail?

- les perruques ou produits pour la perte de cheveux : je me demande même si c'est pas ce que l'on voit le plus --> les japonais souffriraient donc à ce point de calvitie ?

- les boissons énergétiques : là encore on voit la plupart de temps mis en scène des salaryman qui veulent travailler jusqu'à des heures incroyables et parfois enchaîner sur un karaoke, et en plus partir en pleine forme le lendemain matin à l'entreprise --> dans un pays où on travaille comme des malades ça parait évident.

- le maquillage et les shampooings miraculeux : oui les filles prennent un soin incroyable de leur apparence (voir ce sujet)

- les gouttes pour les lentilles -->  j'ai déjà lu plusieurs fois que les japonais souffraient bien plus de myopie que les européens.

Ce que l'on ne voit pas en revanche :
- les pubs pour les parfums (dans les magazines non plus). D'ailleurs je n'ai jamais vu de parfumerie ou de chaîne du genre Sephora ou Marionnaud. Je me suis renseignée auprès d'une copine : le parfum n'est absolument pas dans les habitudes des japonais bien qu'autour de moi je connaisse plusieurs personnes qui en utilisent.

Ce que l'on ne voit pas ou peu :
- les pubs pour les assurances, les crédits (jamais vu), les fournisseurs d'accès internet, les produits vaisselle, ou le papier toilette (jamais vu), les céréales pour le petit dej (normal le petit dej traditionnel japonais c'est plutôt soupe miso, tsukemono, etc.. choses salées quoi), pour les barres chocolatées (ça n'existe quasiment pas)...

Sinon on voit très nettement que les moyens mis dans la pub au Japon sont bien inférieurs à ceux mis en oeuvre en France.

Et autre différence : il n'y a pas de gingle d'entrée ni de sortie : la pub arrive comme ça sans crier gare et le programme coupé repart sans aucune annonce.

Sinon ce qui occupe beaucoup les écrans en dehors des grandes heures d'audience : les pubs-documentaires (j'ai oublié le terme exact) :
On voit des dizaines de documentaires sur des papy et des mamies en pleine forme (en train de faire du squatsh, du golf etc..), puis on nous parle d'un aliment réputé pour ses vertues sur la santé, et enfin on nous montre la pilule magique encore mieux que le produit d'origine qu'utilise Papy : pilules au DHA, pilule à l'extrait de sésame, pilules au collagène etc... --> les japonais sont obsédés par la santé, mais là c'est un peu la mauvaise dérive....
Repost 0
Published by jud3030 - dans Télévision
commenter cet article
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 14:13
Voilà mon repas de l'autre soir : salade de tofu, pousses d'épinards, myoga, tomate et  sésame noir ; mekabu (une sorte d'algue qui se mange en salade avec une sauce, et des soba froides (nouilles de sarasin) à tremper dans une sauce spéciale avec un peu de wasabi, negi et nori (algue sèche)

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Si vous vous préparez des soba, surtout ne jetez pas l'eau de cuisson !  Une fois les soba mangés, vous pouvez verser l'eau de cuisson chaude dans la sauce qui vous a servi à tremper vos soba, ça fait une soupe : c'est bon et il parait en plus que c'est bon pour la santé.

La rubrique cuisine risque de revenir de plus en plus puisque je viens de m'acheter 4 gros bouquins de cuisine japonaise.
Repost 0
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 13:43
J'allais oublié !
D'après l'emission citée dans l'article précédent, les origines de cette mode ne seraient pas moins que :
- Cléopatre (!), pour ses parures et son maquillage exhubérent.
- Marie-Antoinette et les femmes de la cour royale française (!) : pour leurs coupes de cheveux et leur perruques surdimensionnées...

Donc pour résumer, au Japon

jud à Hiroshima
+

jud à Hiroshima
=

jud à Hiroshima
Repost 0
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 12:19
(*) 「cagole」「カゴル」とはマルセユべんで「ギャル」です。
(*) terme marseillais pour désigner les filles au look un peu outrancier (la définition complète avec toutes ces connotations serait un peu longue alors nous nous contenterons de cette définition pour cet article).

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Ca faisait un moment que je voulais écrire sur ce sujet, parce une grande majorité de filles arborent ce look et ce depuis longtemps, mais faute de photos et d'informations plus précises le résultat s'annonçait un peu pauvre.
Et je ne savais pas bien quoi chercher dans google (dans mon jargon jusqu'à présent je les appelais les "cagoles à choucroute"), mais hier, grâce à une paaaaaaassionnante émission de télé, j'ai découvert le mot clé qui me manquait : 盛り(mori) dans mes dictionnaires je trouve comme définition : "empilement" (je pense qu'il faut le mettre en opposition avec "parcimonie, subtilité").
Les 4 premières invitées de cette émission étaient de beaux spécimen de "mori-girls" venues de différentes régions pour participer à un 盛りンピック (jeu de mot qui ne fonctionne qu'avec la prononciation japonaise de mori + olympic).
Ensuite les 4 invitées suivantes étaient de pauvres filles aux cheveux plats et gras, sans maquillage, avec des tenues plus que banales et le but de ce "morilympic" était biensûr de les tranformer le mieux et le plus vite possible en "mori-girls". Tout au long de l'emission on pouvait suivre nos 4 binômes de salons de coiffure en magasins d'accessoirs, avec témoignages des différents protagonistes à l'appui.

L'élément majeur de cette tendance, c'est la coupe en choucroute (盛りヘア: mori-hair).
Cheveux crépés et relevés au maximum (souvent décolorés en blond ou roux) avec des bouclettes ultra brillantes qui retombent en cascade sur les épaules.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Ensuite l'accessoire indispensable : les faux-cils. Leur utilisation est très répendue au Japon, on en trouve dans n'importe quel magasin.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Un maquillage outrancier : ombres à paupières, fond de teint, gloss, le tout à utliser sans aucune parcimonie. Cependant les maquillages, bien qu'exagérés sont quasiment toujours parfaitement réussis, dignes d'un maquilleur professionnel. On trouve des centaines de magazine pour apprendre à se maquiller comme un pro, et les pharmacie-droguerie-cosmétiques tels que Wants ne désemplissent pas et sont présent à tous les coins de rue sur plusieurs étages.
On peut même ajouter des faux seins en caoutchouc pour encore un peu plus de classe et d'artifice.

jud à Hiroshima
Après les ongles. Là non plus ne pas hésiter à en faire trop. Le marché potentiel (comme dirait Hugo) est tel que les accessoires pour ongles, les bars à ongles et magazines à ongles sont certainement parmi les affaires les plus juteuses au Japon.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
(ET je vous assure qu'on voit parfois bien pire que ça !)

ET enfin n'oubliez pas de "moriser" votre meilleur ami : votre téléphone portable.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshimajud à Hiroshima
La motivation principale de ces filles à faire tout ces efforts... : réussir à se marier, le but ultime de la japonaise moyenne.
Pour la prochaine émission ils devraient penser à faire un docu sur le mari, le jour où il découvre pour la 1ère fois sa jeune épouse スッピン (suppin : sans maquillage ni rien)...

Repost 0
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 10:08
Dans la série on fait tout "à l'envers" au Japon (voir article précédent) voilà un truc typique des japonaises :
Par souci d'être le plus "kawaii" (mignonne) possible (attention cela n'a rien à voir avec le fait d'être belle ou sexy, mais d'être mignon comme une petite peluche, un petit animal ou un petit enfant), certaines filles portent des gros bonnets à ponpon, des toques ou des bonnets péruviens en fourrure à ponpons démesurés EN ETE (pas loin de 40° certains jours) ainsi que des bottes en fourrure, et des mini-shorts sans collant EN HIVER (l'hiver est très froid ici).
Repost 0
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 03:17
Voilà depuis 1 semaine, on s'est mis au Yoga avec Junn, dans un nouveau studio à 15m de chez moi. On a fait une séance pour essayer et ça nous a vraiment plu.
Le 1er quart d'heure je n'etais pas trop convaincue, à chaque fois que la prof nous disait "tout en vous relaxant...." "ha bon? parce que je suis censée être relaxe dans cette position à la c**?" puis une fois dans le bain j'ai trouvé ça au contraire très agréable. Il faut dire aussi que pour moi le fait de ne pas comprendre toutes les explications était un peu gênant : obligée de garder un oeil sur la prof même quand on était censé les garder fermer, de me tordre le coup lorsque la position ne permettait plus d'avoir la prof en face, puis le pompom c'était pour les positions compliquées du style "passez le pied gauche sur la fesse droite en posant la main droite sur l'épaule gauche" déjà que je confond ma droite et ma gauche en français alors en japonais !!
L'ambiance était comme on peut s'y attendre très relaxe, la prof dégage un bien-être et un bonheur impressionnant, une musique indienne très zen accompagne toute l'heure de cours, le staff est très accueillant, on nous offre une tasse de thé à la fin du cours.
On a quand même un peu perturbé cette ambiance zen avec Junn en se prenant un énorme fourire irrépressible à la vue d'une position qu'on se savait dès le départ incapables de réaliser.
Au niveau de la compréhension le prochain cours devrait mieux se passer puisque Junn m'a préparé toute une liste de vocabulaire le plus utilisé pendant la séance.
Je précise que le speech du prof est très important en yoga puisqu'elle explique tout au long s'il faut expirer ou inspirer, réspirer profondément, écouter sa respiration, s'imaginer les épaules lourdes ou tout un tas de choses dans le genre.
En tous cas on se sent totalement détendu et en pleine forme après une séance.

jud à Hiroshima
Repost 0
Published by jud3030
commenter cet article
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 17:40
A la recherche d'un nouveau lieu où manger, nous nous sommes laissées attirées avec Junn par ce nouveau bâtiment moderne et sans fenêtre. La déco intérieure était assez impressionnante : un couloir étroit bordé d'un jardin zen version contemporaine derrière une vitre, puis au 2 étage seulementd es petites pièces privatives dans une obscuritée bleue. Des petites pièces à porte coulissante mais dont les cloisons ne mesurent à peine 1m50 et d'où s'echappe une lumière chaude contrastant avec le bleu nuit. Le nom de l'Izakaya est en rapport avec lune...

jud à HiroshimaDans chaque petite pièce, une baie vitrée donnant sur un parterre de galets blanc éclairées de lumières bleues. Je n'ai pas de photos des toilettes mais elles étaient aussi impressionnantes : mur de miroirs qui se croisent avec de très jolies lampes pendues au plafond et un très bel éclairage. Equipées en brosses à dent, cotons tiges, et tout un tas de petits accessoires pour se refaire une beauté.

jud à HiroshimaFruits de mer et avocat aux pignons de pin et lamèles de concombre.

jud à Hiroshima jud à HiroshimaUn tiramisu aussi beau que bon. J'en avais d'ailleurs peut-être jamais mangé d'aussi bon (je précise je ne suis jamais allée en Italie...)

jud à Hiroshima
Repost 0
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 17:33
Encore une soirée "paillette" organisée par Manabu. Tout le monde a l'air de bien aimer jouer le jeu : robes de soirées, costumes, cravattes, cigares...
 jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaUshi, Susu, Daiji et Yasu

jud à HiroshimaMakiko, Ricky, Daiji et Miwa

jud à HiroshimaSachi et Miwa

jud à Hiroshima jud à HiroshimaEiji

jud à Hiroshima jud à HiroshimaMochi et Kiko d'Undercover (fraîchement mariés)

jud à HiroshimaTobias

jud à Hiroshima3PI

jud à HiroshimaAchico

jud à Hiroshima jud à HiroshimaUn ami d'Achico

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaTobias et S.I.D

jud à Hiroshima

L'habituel repas à Genko avant d'aller se coucher
jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0

Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives