Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 16:40
Alors ça fait 2 semaines au moins que le Sumo russe (Soslan Aleksandrovich Gagloev  connu sous le nom de Wakanoho)  qui avait planté du cannabis chez lui continue à occuper le devant de l'actualité à peu près autant voire plus que la démission de Fukuda.
Aujourd'hui c'était assez rigolo, un peu comme un mauvais élève qui aurait fait une grosse bêtise il s'est excusé publiquement auprès de personnes dont j'ignorais le nom, certainement des éminences du Sumo, ensuite auprès du peuple japonais, il a déclaré qu'il voulait devenir serieux, qu'il était le pire et que lui seul était mauvais, que c'était entièrement sa faute. Il a également expliqué qu'il était sorti s'amuser en club à Roppongi et qu'il avait essayé pour la 1ère fois (ha ha ha)
(note : il parle couramment le japonais)
J'ai l'impression que pour rajouter dans le mélo on l'avait volontairement présenté mal peigné et mal rasé. Il avait l'air de n'avoir pas dormi depuis 10 jours.
D'ailleurs, en cherchant le nom du sumo sur internet, je viens de lire qu'en fait on le soupçonnait seulement de planter chez lui parce qu'on avait retrouvé un joint dans le portefeuille qu'il avait perdu à Tokyo.

jud à Hiroshima
Repost 0
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 15:01
On me pose sans arrêt la question : et le Japon ça coûte pas trop cher??
Non non non et non !
D'ailleurs j'ai pu lire pas mal d'articles à ce sujet en survolant d'autres blog de français vivant au Japon.
Bon oui, les fruits ça coûte la peau du cul, mais sinon....

Un exemple aujourd'hui :
A 16h30 en sortant d'un de mes cours de français (je donne depuis quelques temps quelques cours privés de français dans une petite école de langue) je suis allé prendre mon déjeûner (oui ça fait un peu tard mais j'avais pris le petit dej vers midi..) dans un petit self du quartier. (merci à Ben qui a découvert ce lieu)
Malgré son aspect moderne, aux vues des vieilles photos noir et blanc affichées sur les murs, ce lieu semble avoir été ouvert il y a bien une cinquantaine d'années.
Comme dans n'importe quel self, on prend son plateau et on choisi soi-même ses plats :
1er stand : omelette japonaise
2e stand : poissons grillés divers, légumes grillés etc..
3e stand : salades, crudités et sashimis
et enfin à la caisse on choisit son riz.
Il y a un choix assez impressionnant, sur les étiquettes des plats sont même parfois indiquées les calories ou la présence de DHA (un dieu au Japon) etc...

J'ai donc choisi du sanma (un poisson de saison : apparemment le nom scientifique c'est Colabis Saira, je sais pas trop à quoi ça correspond en français, il me semble avoir entendu dire que c'était du maquereau mais pas sûre) préparé comme de l'anguille (caramélisé) sur un lit de choux ciselé, une salade d'épinard au katsuo (fines lamelles de bonite séchées), du yamaimo tororo avec rondelles d'okura (yam rapé aux rondelles dde gonbo : que du super gluant) et un petit bol de riz.
Au total j'en ai eut pour 669 yens, soit 4,40 euros.

Allez manger des saloperies au Flunch et vous me direz pour combien vous en avez eut.



Repost 0
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 20:10
Bien qu'ayant mangé sur le bateau juste avant, nous sommes allés manger quelques soba en attendant la suite de la soirée.

jud à Hiroshima jud à HiroshimaDu wasabi frais à raper soi-même puis à mettre dans le bouillon froid dans lequel on trempe les soba (nouilles froides de sarasin)

jud à HiroshimaLes soba. Ensuite lorsqu'on a fini de les manger, on peut réclamer l'eau chaude de cuisson des soba et le mélanger au bouillon à base de sauce soja pour en faire une soupe. Il paraîtrait que l'eau de cuisson des soba est bonne pour la santé...

Suite à Mugen
jud à Hiroshima jud à HiroshimaSakuma et Vitch

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaEt nos amoureux Naoki et Junn qui ont fêté il y a quelques jours leurs 3 ans de mariage.
Repost 0
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 19:52
Pour fêter les 2 ans de son ouverture, le Club Mugen a organisé samedi dernier une soirée sur un bateau au départ du Port D'Ujina qui partait en mer pendant 4h. Le buffet était organisé par AUX Dining.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaJunn

jud à Hiroshima jud à HiroshimaMiwa, Pon et Sachi avec leurs petits cocktails martini / olive

jud à HiroshimaSusu qui attend son yacht privé pour partir abattre quelques mafieux russes

jud à HiroshimaYasu

jud à HiroshimaLes chaussures de Pon

jud à HiroshimaSachi et Shiho

jud à HiroshimaEiji

jud à Hiroshima jud à HiroshimaS.I.D (notez la pause des doigts qui forment un S), notre star du Hip-Hop à Hiroshima et bientôt dans tout le Japon

jud à HiroshimaMichelle (australienne), Rebecca (americaine) et Flo (mi-japonaise mi-americaine), la communauté anglo-saxonne d'Hiroshima (toutes là depuis pas loin de 10 ans)

jud à HiroshimaJo (le mari de Flo) qui n'est pas retourné aux Etats-Unis depuis 8 ans

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaYoshio, le patron de Mugen

jud à HiroshimaSakuma et Orie, qui travaillent pour Mugen

jud à Hiroshima jud à HiroshimaDaiji et Paul, un anglais installé depuis une 12aine d'année sur Hiroshima, il s'occupe entre autre du site et de la carte GetHiroshima mais organise également des soirées Break avec son acolyte Alex.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaManabu

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaLe buffet dans l'une des salles intérieures

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaKotetsu

jud à HiroshimaLa jolie Kumi qui passe des disques de reggae roots en jouant de l'harmonium (?) (c'est peut-être pas ça le nom de l'instrument je ne suis plus sûre)

jud à Hiroshima jud à HiroshimaJunji pour sa dernière soirée à Hiroshima avant de rentrer à New York

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 19:47
Ben vous avez du voir les infos comme tout le monde ? donc voilà ça c'est fait...
Sinon, ce coup-ci j'ai tenté une soupe miso ( miso : pâte de soja fermentée) aux aubergines, champignons shiitake et négi... peut mieux faire...
La soupe miso est une soupe qui se mange principalement au petit déjeûner ou au déjeûner, mais on en trouve de très bonnes en supermarché.jud à Hiroshima
Repost 0
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 06:04
jud à Hiroshima
L'autre jour, on était invités Susu, Daiji, Kiyo et moi chez la mère de Junji pour manger des karaage (beignets de poulets). Il pleuvait des cordes, et à 5 on galérait un peu à trouver un taxi quand soudain celui-ci s'arrête. Un petit papi dynamique aux cheveux et sourcils teints. Il nous propose de nous prendre tous les 5 et même de nous faire un tarif spécial. Il a d'abord demandé au "gros" (Daiji) de passer à l'avant pour que les plus minces puissent s'entasser derrière.
Le trajet était un peu long et on ne s'attendait pas à rire autant. Le conducteur était un personnage typique d'Osaka. Les gens d'Osaka sont réputés pour être très bavards et drôles. Ce sont d'anciens commerçants habitués à marchander. La plupart des comiques de la télé sont originaires d'Osaka (comme le très célèbre Ma-chan de Downtown par exemple, celui en costard sur cette vidéo) Le kansai-ben qui est le dialecte de la région d'Osaka est très particulier mais les comiques dont je parlais plus tôt on favorisé sa popularisation.

Le chauffeur n'a pas arrêté de vanter fièrement sa région, nous demandant toutes les 10 min : "je vous fais bien rire hein? alors, ils sont drôles les gens d'Osaka! Ils viennent de chez nous les gens les plus drôles de la télé vous savez?"
Il a demandé aux garçons "c'est lesquelles vos femmes?" Morts de rires ils ont répondu que nous n'étions pas leurs femmes mais simplement leurs petites copines.
"Et l'americaine là?" (oui pour la plupart des japonais, les étrangers sont forcément americains) "non elle est française" Il m'a  alors adressé un fier "bonjour" et a passé la suite du trajet à m'appeler "la poupée française".
Ensuite il a passé un quart d'heure a traquer Daiji sur son plâtre "alors? sa gratte hein là-dessous? hahaha mon pauvre, t'as pas fini d'en chier!!"
Comme promis, il a arrêté le compteur lorsque nous avions atteint la somme qu'il nous avait garantie.
Un peu plus tard, perdu dans des petites ruelles, il s'est arrêté près d'une autre voiture et  a demandé son chemin à la conductrice en l'appelant "Hé bonne femme" (ça donnait à peu près ça si l'on traduit en français).

Il nous a finalement mené à notre destination en nous laissant sur des "okini! okini" ("merci" en dialecte d'Osaka, en japonais normal cela se dit "arigato")
Repost 0
Published by jud3030 - dans Langue - kanjis...
commenter cet article
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 05:30
Lundi dernier j'ai organisé un bbq sur le toit de mon immeuble. 15 personnes étaient prévues mais évidemment on s'est retrouvé un peu plus que ça au final. Heureusement Pon, Miwa et Junn m'ont aidé pour les préparatifs et Kiyo m'a aidé à faire les courses. Susu a également ramené son bbq à charbon pour compléter mon petit bbq à gaz.

jud à Hiroshima jud à HiroshimaKaori, Yuko et Kiyo

jud à HiroshimaJunji et Daiji

jud à Hiroshima jud à HiroshimaMiwa

jud à Hiroshima jud à HiroshimaHide, Junn et Tanian

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Et TATATATATA ! la star de la soirée, mon propriétaire : Mr Akira Zaima, 81 ans !! Il ne nous a rejoint qu'à 23h suite à une erreur de compréhension : la semaine dernière lorsque je lui demandais l'autorisation d'utiliser la terrasse pour organiser mon bbq, je lui ai proposé de se joindre à nous. Il avait l'air très motivé pour venir. Je devais le recontacter pour l'informer de l'heure de la soirée.
Le jour même, alors que nous buvions un thé en ville, j'explique à Miwa que je devais appeler mon proprio pour lui indiquer l'heure de départ des festivités mais que j'avais un peu honte de mon japonais au téléphone. Elle se propose alors immédiatement d'appeler à ma place. Un peu soulagée je la laisse faire sans trop écouter ce qu'elle dit.
Puis à 20h la soirée commence, 21h, 22h, 23h toujours pas là... Tout le monde l'attendait pourtant avec impatience. Je vais donc voir Miwa et lui demande "mais qu'est-ce qu'il a dit le pépé? qu'il venait?" et elle me répond "ben non je sais pas, je lui ai pas proposé, je lui ai juste dit que la fête commençait à 20h et que c'était gentil de nous prêter sa terrasse..."  ... Haaaaaaaaaa !
Sur le champ, nous sommes descendu le chercher avec Junn pour réparer l'erreur. Le pauvre attendait chez lui, sur son 31, les cheveux bien peignés avec son petit saut de glaçon et sa bouteille de whisky, il nous a immédiatement rejoint sans chacher sa joie.
Les filles en ont tout de suite fait leur mascotte, se sont  pliées en 4 pour lui servir à manger, à boire, lui faire la conversation.

jud à Hiroshima
Mr Zaima a 81ans mais est encore en pleine forme. Il boit du whisky, fume des cigarettes mais dit s'entretenir grâce au golf qu'il pratique sur la terrasse. Il a fait des études de commerce à Tokyo et travaillé toute sa vie chez Toshiba. Il a pris sa retraite il y a 20 ans environ et vit maintenant seul, sa femme est morte il y a une dizaine d'année.
Mais Mr Zaima est aussi et surtout un chaud lapin !! (bien qu'il n'est connu que sa propre femme). Les discussions n'ont quasiment tournées qu'autour du sujet !
Il nous a dit qu'il regardait beaucoup de films pornos. Lorsque mes copines lui ont dit qu'il avait de la chance de m'avoir comme locataire il a simplement répondu "mouai, mais dommage qu'elle est de si petits seins"
ll m'a ensuite demandé de lui montré mon copain et m'a immédiatement demandé : "et alors?? vous faites du sexe ensemble ??", question qu'il a reposé à mon copain en lui demandant "si c'était bien avec les étrangères"...

jud à Hiroshima
Mais il nous a aussi raconté la periode de la guerre pendant laquelle il avait du mangé du chat et du chien et la celle de la bombe. Lorsque la bombe a explosé il se trouvait à Tokyo, pour ses études. Il y a perdu son petit frère et son père. Ses récits ont mis Susu au bord des larmes.

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaTout le monde était absorbé dans ses histoires, il ne manquait plus que le feu de camp a milieu. Pon a même fini par l'appeler "papa" (otoochan) au lieu de "propriétaire" (ooya-san)

jud à HiroshimaKure et Susu qui est remonté de chez moi en oubliant d'enlevé ses pantoufles !

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaLes flics ont fini pas venir mettre fin à cette soirée à cause de plaintes des voisins, ce qui n'a pas eut l'air de dérangé particulièrement Zaima qui nous a avoué être très content de faire la fête avec des jeunes, ça faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivé. Il est resté avec nous jusqu'à 2h du matin.

jud à HiroshimaRicky

Hier après-midi, alors que j'allais étendre mon linge sur la terrasse, j'ai recroisé mon proprio en tenue de golfeur qui m'a fait une petite tape sur les fesses en me disant "alors! il est resté dormir à la maison votre copain?!! mauvaise fille va! hahaha"
Tout mes amis l'ont adoré. C'est vraiment un personnage.

Repost 0
Published by jud3030 - dans A la maison
commenter cet article
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 05:10
Dans un petit quartier d'Hiroshima avait lieu l'autre jour un "matsuri"
Voilà la définition de Wikipedia :

Les matsuri (en japonais : 祭り, ou 祭) sont des festivals liés à la religion shintō, ayant généralement lieu durant la période estivale, dans pratiquement toutes les localités japonaises. Populaires par nature, c'est l'occasion pour les Japonais de se retrouver entre amis pour déguster des spécialités, assister à des feux d'artifices, et surtout faire (re)vivre le folklore régional.

Les matsuri sont aussi des processions religieuses, dédiées et consacrées aux divinités, que ce soit pour les plus importantes, dans le shintoïsme, comme Amaterasu (la déesse du soleil) ou que ce soit pour des divinités locales.
Ces processions s'effectuent en gravissant une montagne, afin d'atteindre le temple au sommet et de l'ouvrir pour recommencer les cycles religieux, en vue d'études religieuses de méditation pour les fidèles.
Ces matsuri sont extrêmement chargés en « esprit ». En effet, lors des matsuri, des rubans de papier simple ou de papier métallisé (que l'on appelle des kami) sont accrochés et suspendus au cortège, traduisant ou manifestant la présence des esprits protecteurs de la procession. Il est important de signaler que « kami » en japonais signifie souffle ou mouvement.

En réalité le matsuri est au Japon ce que la fête de la musique est à la France : la fête à la merguez et au kebab, mais version japonaise ça donne la fête au yakitori ou au takoyaki : les gens viennent se goinfrer à tous les yatai (stands de nourriture ambulants) et se moquent pas mal du temple qui organise le matsuri.

On est quand même passer y faire un voeux : on joint les mains, ensuite on frappe 2 fois dans les mains puis on rejoint les mains pendant qu'un "prêtre" vous passe des petits bouts de papiers pendus au bout d'une "canne à pêche" sur la tête (avant cette opération on lance une petite pièce dans une urne).

Comme je n'étais pas trop sûre des mouvements j'ai regardé mon voisin qui m'a dit "mais arrête de me regarder c'est pas moi le dieu, regarde là-bas devant toi !"

Ensuite on a trouvé ce petit bar en terrasse où l'on s'est installés (les terrasses au Japon sont plutôt rares)

jud à HiroshimaPon

jud à HiroshimaJunn et Daiji (celui qui n'est pas DIeu)

jud à Hiroshima

A Koba jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaBom (ce n'est pas une perruque !)

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima

Repost 0
Published by jud3030 - dans Matsuri
commenter cet article
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 14:23
jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 14:09
Je pourrai presque faire une catégorie "visite de français à Hiroshima". Cette fois-ci, c'était des amis d'amis (les amis de Ben qui est récemment venu me voir ici), qui sont venus passer une soirée ici.
Parfois certains me demandent quel intérêt de venir visiter Hiroshima en dehors de l' Ile de Miyajima, et tous ceux qui viennent comprennent vite.
Déjà, une fois arrivés, tout le monde remarque et me parle d'une atmosphère particulière qui règne ici : décontractée, des gens sympas, quelque chose d'un peu dur à décrire mais que l'on ressent assez vite.
Ensuite, le GRAND intérêt, c'est que pour les gens qui viennent visiter le Japon en "touriste" (c'est-à-dire sans réel contact sur place), c'est très agréable et enrichissant après s'être tapé une série de monuments avec d'autres touristes de rencontrer l'autochtone, des "vrais" japonais. de discuter avec, s'amuser avec. D'autant plus que ma bande d'amis sont très accueillants, attachants et marrants.
Je considère pour ma part que la découverte d'un pays et d'une culture passent peut-être presqu'encore plus par la rencontre des gens qui y vivent que par la visite des monuments et autres lieux touristiques. Rien ne vaut une soirée dans un vrai izakaya sans touriste entouré de japonais qui vivent la vraie vie d'ici et vous fpont goûter des plats dont on ne vous parle pas dans les guides.
Les gens au final ont toujours beaucoup de mal à quitter Hiroshima pour poursuivre leur périple et prolongent parfois leur séjour.

Une bière sur ma terrasse
jud à HiroshimaJunji et JB

jud à Hiroshima jud à HiroshimaEmilie et Kiyo

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima

Soirée à MUGENjud à HiroshimaKiyo et Kiko

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaLes épaves : Sakuma et Daiji

Un okonomiyaki avant d'aller se coucher
jud à Hiroshima jud à Hiroshimahéhé les amoureux de vacances.... chuuut
Repost 0

Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives