Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 16:19
Le 1er week-end de Septembre on a fêté l'anniversaire de Junn + son anniversaire de mariage avec Naoki et comme on dit un "heureux évènement" qui les attend, à Sushi-ken à Hakushima.

jud à Hiroshima
Junn & Miwa

jud à Hiroshima
Usshi & Achico, qui se sont achetés des bracelets encastrables dont ils portent chacun un morceau

jud à Hiroshima
Y a des filles qui ont commandé du vin rouge avec les sushis, mon petit doigt me dit que personne n'oserait faire ça en France...

jud à Hiroshima
Achico & Mami

jud à Hiroshima
Pon qui nous jouait la fille de l'époque Edo...

jud à Hiroshima
A la brasserie "Vendanges" où Naoki nous a rejoint après le travail

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Saka et Naoki qui essaient de faire...

jud à Hiroshima
... une tête de grenouille avec leurs doigts

jud à Hiroshima
Shiho derrière le comptoir de Purple Tongue

jud à Hiroshima
Ya-chan qui renifle le cul de l'ananas (wow, j'ai du chercher le mot "pineapple" dans google traduction, je n'avais plus aucune idée de comment ça se disait en Français, et oui en japonais ça se dit aussi "pineapple")

jud à Hiroshima
Repost 0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 15:30
Et après le hanami, j'ai refêté mon anniv pour la 3ème fois, avec Shiho, qui est née quelques jours après moi, dans le resto de "Mamako" sa maman

jud à Hiroshima
Damio, Jun-kuma, Ruina, Manabu, Shiho, Ru

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Voilà, par contre, au Japon quand c'est son anniversaire il faut se fader un accoutrement horrible, c'est comme ça.. en plus sur l'écharpe, il était précisé en gros qu'on était en plein dans nos 厄年 yakudoshi : c'est-à-dire les 3 années de malheur qui pour la femme correspondent à 31, 32, 33 ans... c'est vraiment de bon goût.. surtout que moi j'ai pas été au temple faire les démarches pour atténuer le mauvais sort.

jud à Hiroshima
mais t'inquiète, je gère le truc...

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Usshi et Achico

jud à Hiroshima
Eiji & Shiho

jud à Hiroshima
Taishô et Mamako

jud à Hiroshima
Yuri

jud à Hiroshima
Je gère le truc parce moi je suis un peu plus épargnée que Shiho : l'année dernière j'avais trouvé la méga parade : j'avais demandé à tout le monde si les "yakudoshi" marchaient aussi sur les étrangers, ou si ça annulait le mauvais sort si par exemple je rentrais en France pendant ces 3 années et que je revenais après, vu que chez nous ça n'existe pas : et après quelques réflexions, ils avaient paru emballés par ma théorie.
Moi, je dis, c'est bien de rester étranger au Japon et d'en profiter...
Repost 0
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 14:37
Comme les Boddickers (épisode 1, épisode 2), nous avons reçu notre réfugié franco-suisse barbu suite à la catastrophe du 11 Mars.
Rassurez-vous, il n'est pas venu nous enlever le pain de la bouche (bien au contraire, c'est lui qui était venu chargé de victuailles), il n'a pas violé nos enfants (on en a pas), n'a pas égorgé de poules, enfin il s'est bien tenu quoi.
Deux bonnes soirées, de longues discussions, des batailles de polochon.
Voilà quelques photos, pour le récit, mieux vaut lire le sien, ça sera mieux raconté puis j'avoue que j'ai une grosse flemme d'écrire en ce moment.

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Ismaël
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Pour le coup, c'était plus Marseille qu'Hiroshima ce soir-là, entre le fou-furieux qui pète les plombs et les poubelles étalées dans les rues...
Repost 0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 12:55
Fin décembre, Mamako, la maman de Shiho a organisé pour nous une bônenkai dans son restaurant, qui se trouve au rez-de-chaussée de sa propre maison. On était un peu plus d'une vingtaine d'adultes et 6 ou 7 enfants. Ce fut un repas interminable qui a commencé vers 15h et s'est terminé vers minuit !

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Elle prend grand soin de la déco de son lieu, des objets typiquements japonais comme d'autres ramenés de ses voyages en Europe, où elle a reçu un diplôme de sommelier.

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
L'Oden maison

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Mai et Makiko avec leurs enfants. La petite avec la frange arrondie commence d'ailleurs à envoir ras le bonbon de cette coupe que tout le monde trouve si "kawaii"...

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Les gars d'Istukaichi

jud à Hiroshima
Je ne me souviens pas du nom de celui du milieu, en revanche Bobby ne se gênait pas pour le surnommer sans le moindre effort de discretion "l'autre avec le grand menton en avant"... (par contre je vous déconseille vivement d'appeler Bobby "le court sur pattes avec le front dégarni" !!!!)

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Et ça, c'est le petit qui avait fini la soirée bourré lors d'un mariage alors qu'il portait encore des couches, pour ceux qui se souviennent... je suis contente de voir qu'il se porte bien du coup.

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Je trouve ces marionnettes super flippantes...

jud à Hiroshima
Usshi et Shiho agrippés à un camion d'éboueur, au retour en ville...

jud à Hiroshima
Ils savent se marrer les éboueurs d'Hiroshima, je comprends mieux pourquoi certains matins ils oublient de passer...
Repost 0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 14:50
Vosu rappelez peut-être de ce vieux bouboui, cabane en taule pourrie, tenue par un vieux bossu grincheux qu'on appelait Naka-chan ? Et ben voilà, le lieu s'est modernisé, le vieux Naka-chan est devenu une icône au sourire ultra-bright, son nom un logo, imprimé sur le T-shirt de ses employés...
Bon, le vieux Naka-chan, il en avait aussi peut-être un peu ras la bosse aussi de bosser dans un taudis envahi par les cafards...

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Je sais pas si c'est la nouvelle politique qui accompagne la transformation du lieu ou si c'est ironique, mais Naka-chan qui sourit... c'est à peine s'il disait "bonjour" ou "merci", et se contentait souvent de simples grognements :
- Je peux prendre la chaise là ?
- Mrrmmmhhrrrmm...
alors sourire ?....
Ca m'étonnerait pas qu'il l'ai photoshopé aussi..

jud à Hiroshima
Le lieu s'est aussi considérablement agrandi, Naka-chan a trimé seul pendant des années et il a maintenant tout une équipe de personnel à son service. Je doute que les tarifs ne soient restés les mêmes...
Vous pouvez voir ici ou , à quoi ça ressemblait avant
Repost 0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 16:49
La 1ère soirée d'Adieu à Phred à Sen-Ju, l'Izakaya de la mère à Makiko (1ère parce qu'il est remonté à Tokyo pour reprendre son avion, mais à cause du volcan il a dû prolonger son séjour de 10 jours et est finalement revenu 5 jours à Hiroshima)

 

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Sarika

 

 

jud à Hiroshima
Pon, qui ne parle pas 1 mot d'anglais mais qui ne se démonte pas pour autant face aux invités venus de France. Comme elle fait toujours, elle s'est assise entre Mathias et Amandine et leur a baragouiné des tas de trucs en japonais over-alcoolisé, en répétant très fort et très lentement avec des mimiques à la Louis de Funès (Eux, de leur côté ne captent pas un mot de japonais)

 

Bobby et Usshi font pareil, ils viennent discuter, en japonais, avec les étrangers qui viennent nous rendre visite sans se soucier si ceux-là y pigent un mot mais c'est toujours plus marrant que de rester chacun de son côté.
L'alcool aidant, la communication finit toujours par se faire plus ou moins, et quand j'ai l'occasion d'être à côté je fais l'interprête.

 

Mathias a été assez surpris : "Mais.. les japonaises, je les imaginais pas trop comme ça.. c'est spécial Hiroshima ou c'est les gens que vous connaissez ?"
(Effectivement, Pon et pas mal d'autres copines sont assez éloignées du modèle de la japonaise discrète et réservée qui met sa main devant sa bouche pour rire avec une petite voix d'enfant...)

 

 

jud à Hiroshima
Amandine et moi, en train de casser les oreilles à tout le monde à Black Out...

 

jud à Hiroshima
...pendant des heures....
Repost 0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 16:30
jud à Hiroshima
Bobby et Ya-chan

 

jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Moi, Shiho et Mami

 

jud à Hiroshima
Amandine et Mathias "Munk" qui étaient là pour quelques jours à Hiroshima (et qui m'ont rapporté un méchant parmesan énorme, merci!!!!!!)

 

jud à Hiroshima
Le japonais qui ressemble à un patron de club marseillais

 

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Tsun et Shi

 

jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Repost 0
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 16:16
jud à Hiroshima jud à Hiroshima
Ce fut notre 1ère Bônenkaï de la saison, le début d'une période de plus de 10 jours de fêtes et rassemblements quotidiens entre amis etc..
C'était dans le magnifique restaurant Ganyuutei (je ne connais pas la traduction exacte mais kanji par kanji 巌 rocher, 遊 amusement, 遊 jardin), un somptueux décor traditionnel, une vue impressionnante du haut de cette colline surplombant Hiroshima et sa baie, on y mange principalement des sashimis, des coquillages, des pierrades et des sushis, des plats très bien présentés et parfois peu courants, et c'est plutôt haute-gamme.
Nous étions avec les parents de Daiji, et le collègue du père et sa femme.
Mon beau-père nous a distribué des médicaments pour le ventre, me faisant apréhender la tournure éthylique de la soirée, mais en fait ça ne nous a pas particulièrement changé des soirées que l'on passe habituellement avec eux. C'est sûrement pour ça que ma belle-mère m'avait dit y a quelques mois, lors d'une sortie au resto "Avec Papa, on dirait que c'est Bônenkaï tous les soirs..."
Repost 0
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 17:42
jud à HiroshimaOn a fêté ce soir là les anniversaires de Samy (40), Manabu (38) et Ya-chan (36) ) à l'izakaya Ya-san, 3 filles et une dizaine de barbus. Au menu, d'excellents sashimis, un nabe légumes, champignons, crabe, lotte, poulet, porc, puis on s'est resservi du bouillon restant un peu plus tard pour y faire cuire des udon dans l'un, et du riz accompagné de feuilles de nori et d'oeuf cru dans l'autre.

jud à Hiroshima
On a continu à Kaiko's, où étaient diffusés les résultats des élections.
Ce dimanche on votait dans chaque préfecture.
A Hiroshima, c'est l'ancien parti au pouvoir: le jimintô ou PLD (Parti Liberal Démocrate, droite conservatrice)  qui a les a remportéés.
J'ai demandé aux personnes présentes si elles avaient voté, 4 y étaient allées, les autres n'avaient pas pu (futsukayoi... gueule de bois).
J'ai demandé à Pon ce qu'elle avait choisi, elle m'a répondu "rien", comment ça?
"Et bien, je tenais absolument à me rendre sur le lieu de vote, mais comme je n'arrivais rien à choisir parce que rien ne me plaisait, je n'ai rien mis dans l'urne".

Je leur ai ensuite demandé s'ils étaient contents du changement récent (c'est maintenant le minshutô, le PDJ, Parti Démocrate du Japon, centre gauche, qui est au pouvoir et c'est un changement historique, le PLD était là depuis 1954 !).
Presque tout le monde en coeur a répondu "NON!!", je suis étonnée parce qu'on me répond toujours cela alors que le parti actuel a pourtant bien eut la majorité, alors où sont ces électeurs ?

Samy m'a repondu que déjà l'augmentation du prix du tabac de 100% l'année prochaine (300 yens > 600 yens) ne lui plaisait pas du tout et que surtout ce n'était pas bon pour le bâtiment (lui et la plupart de ses amis travaillent quasiment tous dans le bâtiment) et que leurs promesses ne semblaient pas réalisables (plus d'aides sociales, etc..)

Ce qui m'a quand même le plus étonnée c'est les gens (des filles en plus) qui se plaignaient des mesures annoncées sur les aides aux familles avec enfants, à l'éducation des enfants (il n'y en a quasiment pas pour le moment, et élever et envoyer un enfant à l'école au Japon coûte un bras) pensant que les gens feraient des enfants exprès pour toucher ces aides..

Les gens d'Hiroshima, conservateurs?
Repost 0
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 17:23
La semaine dernière, nous avons été mangé dans le resto de tsukemen et yaki-ramen où avaient travaillé Pon et Shiho il y a quelques années, je suis pas adepte de jeux, mais elles ont fini par m'embarquer dans leur partie de flêchettes.

jud à HiroshimaJunn

jud à HiroshimaLe patron et Pon

jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à Hiroshima jud à HiroshimaLa victoire de l'équipe Junn-Pon

jud à Hiroshima
Et moi qui me suicide à la flêchette parce que j'en ai marre d'être toujours dans l'équipe perdante.
Par contre je ne regrette pas d'être venu goûter ses fameuses yaki-ramen (spécalité de Fukuoka) dont on m'avait tant parlé. (nouilles ramen, tranches fines de porc, poulpe, carotte, choux, champignon chinois, oeuf dur etc.. cuit sur une plaque chauffante et servies dans un grand bol avec une sauce très épicée)
Repost 0

Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives