Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 06:50
(j'ai exceptionnellement publié les 3 articles suivant dans l'odre inverse pour qu'ils se présentent chronologiquement à vous)
 Je vous parlais la dernière fois de cette mauvaise rumeur de louper tous les départs qui me court après.. et ben ça a fini par arriver... vendredi soir, je me couche tôt, je prépare toutes mes affaires, je programme mon réveil pour le départ le lendemain matin à 8h en voiture avec Taishô.. mais manque de bol, mon iPhone était sur mode vibreur.. donc pas de sonnerie..
Je me réveille en sursaut en entendant Shiho tambouriner comme une malade à la porte.. je me lève dans la tête dans le pâté en me demandant ce qui se passe, je vais ouvrir la porte
Shiho : Mais qu'est-ce que tu fous tooooi?!!!!!!
- ben quoi? qu'est-ce qui se passe ? (j'avais pas encore réalisé qu'on était le matin du départ)
- qu'est-ce qui se passe????!!! mais t'as vu l'heure ! putain mais assures un peu!!!! (ee kagen ni see ya ommmae !) y a Taishô qui t'attend dans la voiture depuis un demi heure, bordeeeeel !!!
(je regarde mon portable)
- haaaaaaan !!! j'avais bien programmé le reveil, mais mon portable était sur mode vibreur (là j'ai commis la grosse erreur : au Japon, si on se fait engueuler et qu'on est en tord, ne SURTOUT PAS se justifier; mais se faire tout petit et s'excuser à plat ventre)
- mais j'en ai rien à fouttre !!! c'est quoi ces excuses !!! tu te bouges le cul et tu te prépares !!!!
Bon j'ai essayé de retransposer en français le ton de la discussion, mais en japonais il n'y avait pas de "putain", de "bordel", ni de "cul", mais des "omae" et des "anta" à tout va (des équivalents très péjoratifs de "tu, toi"), les constructions de phrases adequat; plus le ton de Shiho qui rappelons le, sait rabaisser le caquet aux plus craignos des yakuzas...
Enfin, en tous cas elle a bien assuré parce qu'ils auraient très bien pu me laisser dormir et partir sans moi sans m'attendre, donc MERCI SHIHO !!!!
Nous voilà donc arrivés vers 11h sur l'Ile d'Ikuchi, Sunset Beach, près de la ville d'Onomichi 尾道
Voilà le lien avec le site du Festival sur lequel vous pourrez bientôt voir les photos professionnelles.
 
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Voilà les T-shirts du staff, je me demande quand même si on ne frôle pas la contrefaçon...
 
jud à Hiroshima
Vitch
jud à Hiroshima
Junn qui faisait des essais fringues
 
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Les éventails du groupe DOMINO, que tout le monde s'évertuait à appeler DOMINGO...
 
jud à Hiroshima
Elles jouaient sur la petite scène gratuite de la plage
 
jud à Hiroshima
Elles avaient 2 fans de chez fans, dont 1 qui a passé les 20 min de leur concert entre rires et larmes, les yeux fermés à réciter les paroles par coeur, c'était très drôle...
 
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Le staff photo, dont faisaient partie Nao et Junpei
 
jud à Hiroshima
Le stand AUX, Warez, Dove Pro
 
jud à Hiroshima
A gauche 504 (Gôshi), un catcheur de DOVE PRO qui a eut un très grave accident lors d'un entrainement il y a quelques mois, il s'est cassé le cou. Il n'avait pas une simple minerve mais une énorme structure en métal tout autour de la tête
 
jud à Hiroshima
Naoki, aved la serviette DOVE PRO sur la tête et le T-shirt à l'éfigie de Rey Paloma, un autre catcheur
 
jud à Hiroshima
Saku-chan, très classe avec son tablier WAREZ confectionné avec ses petites mains
 
jud à Hiroshima
L'équipe WAREZ (Sakuma et Sony) tenaient un stand de SASEBO BURGER (si je dis pas de bêtise c'est une spécialité de Nagasaki)
 
jud à Hiroshima
A droite, en maillot de bain, la rabateuse du stand AUX (attirer le client en se trémoussant et criant des "Irrasshaimase !!" toute la journée), je l'ai fait il y a 3 ans, c'est totalement épuisant, crier toute la journée en plein cagnard.
 
jud à Hiroshima
La boisson star : le GARIGARI-KUN-CHU-HI : une glace bleue trempée dans un Chu-hi (prononcer Tchou-haï)
 
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Le samedi il y avait assez peu de monde, mais au moins c'était plus vivable que le dimanche. Il faut dire que le même week-end avaient lieu : Le Sundance à Miyajima, Le Setstock pas loin, et le Fuji Rock, sans compter que beaucoup de monde travaille le samedi.
 
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
 
L'excellent groupe d'Osaka : BAGDAD CAFE, les chanteuses ont une pêche incroyable, des sacrées voix, elles savent vraiment s'adresser au public, en tous cas c'est un très bon groupe de scène que j'avais déjà eut l'occasion de voir dans un festival à KURE.  Là un de leur clip. C'est ensuite LIKKLE MAI qui est venue chanter en featuring. C'est la voix du groupe DRY&HEAVY, elle aussi a une voix super particulière, facilement reconnaissable, et la patate en plus d'être très mignonne. (voir une vidéo)
A propos l'autre jour, on discutait avec des amis qui sont allés dans un autre festival : le Sundance à Miyajima, et ils me disaient "à Sundance, on n'avait pas d'artistes aussi connus qu'à Festa des Rama" et moi "ha bon? mais ils sont connus ceux de Festa de Rama ?" "Quoi??? ben oui ils sont super connus!!! même pour certains internationalement !!!"
Faut que je remédie à tout ça, parce qu'en 3 ans au Japon, je ne connais toujours pas le nom d'un seul groupe de musique ou chanteur (j'ai juste entendu parlé de Morning Musume et Perfume sur d'autres blogs) à part Cornelius, Pizzicato Five, Osaka Monorail et encore je ne connais qu'1 ou 2 morceaux, pas le nom d'un seul acteur (autant le cinéma corréen je suis fan, je connais des noms de réalisateurs et de quelques acteurs mais le cinéma japonais pour l'instant y a rien qui n'ait spécialement retenu mon attention, même Kitano), je n'ai jamais regardé un seul drama en entier, et alors les anime, ou les manga.. à part ceux dont on a tiré des dessins-animés qui passaient quand j'étais petite.... je me rattrape de justesse avec la littérature mais pas non plus de quoi me vanter..
Bref, retournons à nos moutons de Rama
 
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Comme dans tout bon festival qui se respecte, on avait quelques personnes déguisées, enfin surtout au niveau des couvre-chefs (les 3 bonhommes en vert..), j'ai vu aussi quelqu'un avec un faux poulpe tres réaliste sur la tête...
 
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima

Partager cet article

Repost0
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 06:30
A cause des villages proches (le son porte vachement sur l'eau) et des nuisances sonores, les concerts s'arrêtent le soir à 21h (j'ai été très suprise la 1ère année), ensuite, tout se passe sur la plage-camping.
 
jud à Hiroshima
Arrivée de Iyo (qui bizarrement est resté habillé, ben ouai forcément quand tout le monde est déjà en maillot de bain, ça n'a aucun intérêt de faire le mariole à poil..)
 
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Junn et Mami, chill-out sur la jetée pendant que les hommes s'activent aux fourneaux, c'est pas désagréable !
 
jud à Hiroshima
C'était le début de l'activité cuisine dans le camping, et je peux vous dire que ça ne rigole pas ! Les tentes sont super aménagées comme des petits salons : tables basses, chaises, déco, musique, bougies, encens, ustansiles de cuisine de pro : poêle à paella, marmites à curry, plaques de teppanyaki (!), tables à yakiniku, bbq, ... même au bout de 3 ans les japonais continuent à m'impressionner en camping !
Kengo nous a donc préparé une paella avec les ingrédients de bord, mais avec de vrais épices à paella qu'il avait ramené d'Espagne !
 
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
pendant que Sami nous préparait un curry
 
jud à Hiroshima
et que Kô-kun allumait le barbecue
 
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
jud à Hiroshima
Le soir on pouvait entendre divers instruments de musique : guitare, guitare d'Okinawa, didgeridoo, harmonica, pianica, percus, et quelques personnes lançaient des feux d'artifice
 
jud à Hiroshima
Yumi-chan et Naoki

Partager cet article

Repost0
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 05:40
jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010
Dans la cabane de Taishô derrière le stand de yakitori de Kure.
jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010
Oda-kun, notre starlette de la journée : il est venu seulement pour le dimanche mais avait apporté avec lui de quoi se changer au moins 5 ou 6 fois !! il a donc fait défilé de mode toute la journée, se faisant traité d'Okama (travesti) au passage..
 
jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010
Voilà la grande cabane où nous avons passé les 2 jours, il n'y en a que 3 dans le camping (en fait on avait réservé 5 portions sur 6 donc elle était "presque" entièrement à nous) il faut donc réserver depuis Avril ! Plus tard dans la journée j'ai croisé Chizu-chan et lui ai indiqué notre emplacement lui demandant ensuite où était le sien "Nous aussi on a une grande cabane, ça va, on a passé l'âge de camper dans des tentes sur la plage comme des vietnamiens !"
 
jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010
Bobby, qui était venu avec ses 2 garnements, Kak-kun (4 ans) et Haruki (6 ans), Makiko avait aussi amené les siennes, Sarika et Yurika (environ le même âge) et les 2 petits jumeaux Tigre et Dragon (!) (Tora et Ryu) étaient aussi de la partie.
Je me suis occupée des 4 premiers pendant 1/2 heure dans l'eau et je ne ferais pas ça tous les jours !
"Judiiii ! tu nous emmènes dans l'eau?!!"
"Judiii ! tu me gonfles ma bouée !!!"
"Judiiii ! tu nous emmènes jusqu'aux toboggans !" (il y avait des plaques avec des toboggans sur l'eau)
"judiiii ! tu me tiens la main?!"
"Judiii ! nage plus vite ! tire-moi jusqu'à là-bas !!"
"Judii ! arrête de t'accrocher à ma bouée, tu me ralentis !"
"Judii ! tu m'aides à monter sur le toboggan !! Judiii tu me rattrapes en bas ?!!!"
"Judiii ! ma bouée s'en va, vite plonge !!! vas-y vas la rattraper !!!!'
.... en plus j'ai un complexe avec les enfants ici: c'est quand même la honte de se faire mettre à l'amande en japonais par un petit de 4 ans.. je me sens toujours mal à l'aise si je ne comprends pas un truc ou si je m'exprime mal.. du coup l'autorité d'adulte en prend un sacré coup..
 
jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010
Les filles qui faisaient leur stand maquillage. C'est sûr que c'est vachement le lieu pour ça sur la plage avec 35°... Y a même eut une scéance publique d'épilage de poils de nez et les éternuements qui vont avec...
 
jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010
Achico, Junn et Usshi
jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010
Oda-kun dans une nouvelle tenue..
jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010
Ya-chan, Nami et Mami.
 
A un moment, Ya-chan faisait une sieste sur le hammac avec une moue de Calimero. Je ne savais pas s'ils connaissaient Calimero mais je me lance dans la comparaison en le prononçant façon katakana et là.. une fille me fait :
"Haa ? mais c'est dingue, tu connais Calimero ?" (genre "hou!! l'otaku, elle connaît Calimero"), j'avais envie de répondre "nan mais inverse pas les rôles,  c'est MOI qui m'étonne que tu connaisses !"
Encore un mythe qui s'effondre... jusqu'à il n'y a pas si longtemps j'étais persuadée que Remi sans famille, Heidi et ce genre de dessins animés venaient de chez nous. Pour moi les anims japonais c'était Goldorack, Jeanne et Serge, Le Collège fou fou fou, Cat's eyes, Nicky Larson, Juliette je t'aime, Dragon Ball, mais pas Calimero non !!
Les japonais s'étonnent toujours du nombre d'anime qu'on connaît mais en même temps dans les années 80 c'est pas comme si on avait vraiment le choix, c'est la télé qui nous l'imposait ! je me rappelle quand même encore de mon père qui me disait "mais arrêtes de regarder ces conneries japonaises, regarde ça bouge même pas !"
"ben.. c'est pas japonais, ils parlent français"
En tous cas leur Barbapapas tant adorées elles sont bien à nous, na !
 
jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010 jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010 jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010
une tenue de plus pour Oda-kun, Kiko en bikini
jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010 jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010 jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010 jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010
Eiji-san et Miwa
jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010 jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010
Kiko nous a ramené en le tirant par la main "Oohashi", un des artistes qui jouaient dans la journée et dont Mami est super fan.
 
jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010 jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010 jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010 jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010 jud à Hiroshima - Festa de Rama 2010

Partager cet article

Repost0
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 13:37
Le 8 et 9 Août, comme chaque année avait lieu le festival FESTA DE RAMA, qui se déroule sur une petite Ile à 20min de ferry de Mihara. Nous sommes partis le soir du 8 pour y passer la nuit et la journée du 9.
Pour voir les images et vidéos de l'édition 2007 1 - 2 - 3 - 4 - 5 sous un soleil de plomb cette fois-là.


jud à Hiroshima - Festival Festa de Ramajud à Hiroshima - Festival Festa de Rama

Junn et Miiko dans le vieux shinkansen, direction Mihara 三原


jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama

Naoki qui avait bossé toute la journée au stand AUX DINING à préparer du fromage grillé au salami ou au mentaiko, et Phred

jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama

L'inévitable chaise Coleman, star de tous les campings du Japon : pratique avec ses trous dans les accoudoires pour mettre la canette de bière et sa position couchée.

jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama
Airi
 
jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama
Hugo et les feux d'artifice, le 2e accessoire indispensable en camp
 
jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama
Ittsu au bbq
 
jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama
Phred au levé du jour


jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama

L'énorme averse de pluie qui a duré tout l'après-midi n'a pas semblé dérangé le moindre campeur. Pas une tente sans l'équipement de pro : marmite pour faire de la bouillabaisse (si, si), barbecue, table, chaise, musique, appareil à fumer les saucisses, glacières taille jumbo...

jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama

Le petit Haruki, qui n'a peur de rien (en même temps son père fait du Free-Fight..) qui vient arracher des poils au torse moja-moja (tout poilu) d'Hugo.

jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama
Et voilà le trophée de guerre


jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama

Un joli contraste : le terrible Yuki tatoué de la tête aux pieds et à qui vaut mieux pas chercher l'embrouille, et sa petite fille de 2 ans..

jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama
Le coin garderie avec Morgane, Shiho et Harumi
 
jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama
Pour faire plaisir à Phred et Yann, la jolie Misaki aux oreilles décolées, et Mami
 
jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama
Yuu et Mami
 
jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama
La petite scène du festival
 
jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama
Yuki et Miiko
 
jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama
Un excellent groupe d'Acid Jazz
 
jud à Hiroshima - Festival Festa de Rama
Yuki et sa fille sur la grande scène du festival
 


Yann qui joue au jeu de la pastèque (le but est de retrouver la pastèque et de l'éclater, sans péter la gueule à personne

Partager cet article

Repost0
8 août 2007 3 08 /08 /août /2007 12:38

 

Partager cet article

Repost0
8 août 2007 3 08 /08 /août /2007 10:57
Soirée au camp de Eiji, Kaiko's en plein air

01-copie-83.jpgSophie et Matada

02-copie-78.jpg

03-copie-79.jpgJiro et Tanian


















B01.jpgA nouveau d'attaque pour attraper les clients malgré la chaleur incroyable

B02-copie-1.jpg

04-copie-67.jpg

05-copie-59.jpg

06-copie-52.jpg

07-.jpgJun a un forcé sur l'imo en fin de journée



09-copie-35.jpg

10-copie-26.jpg


















11-copie-23.jpg

12-copie-21.jpg

13-copie-18.jpgHmm un bon kakigori

14-copie-17.jpg

15-copie-13.jpg

16--copie-1.jpg

17-copie-11.jpg

19-copie-8.jpg

Partager cet article

Repost0
6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 10:45

21-copie-5.jpg

01-copie-81.jpg

Le stand de tacos d'AUX

02-copie-76.jpg

Yuya

03-copie-77.jpg

Matada

04-copie-64.jpg

05-copie-57.jpg

06-copie-50.jpg

Les filles du stand d'à côté, super rigolotes

07-copie-46.jpg

Sophie qui s'éclate sur le reggae

08-copie-38.jpg

09-copie-33.jpg

10-copie-24.jpg

11-copie-20.jpg

12-copie-18.jpg

Jiro le catcheur et son fils

13-copie-15.jpg

à la plage avec Sakuma

15-copie-11.jpg

16-copie-12.jpg

17-copie-9.jpg

18-copie-10.jpg

19-copie-6.jpg

20-copie-6.jpg

23-copie-3.jpg

Riki t'as le look coco

24-copie-3.jpg

25-copie-3.jpg

22-copie-4.jpg

26-copie-3.jpg

27-copie-3.jpg

28-copie-2.jpg
29-copie-2.jpg

Partager cet article

Repost0
6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 10:06

01-copie-80.jpg

Yuya, couché en pleins milieu du chemin, la soirée a dû etre rude

02-copie-75.jpg

03-copie-76.jpg

Jun pas mieux...

04-copie-63.jpg

Impossible de le réveiller !

05-copie-56.jpg

06-copie-49.jpg

Le jour se lève très très tôt au Japon

07-copie-45.jpg

Bubble party avec Kozai et ses amis

08-copie-37.jpg

09-copie-32.jpg

09b-copie-1.jpg

10-copie-23.jpg

Tanian

11-copie-19.jpg

12-copie-17.jpg

Sono

13-copie-14.jpg

14-copie-14.jpg

15-copie-10.jpg

16-copie-11.jpg

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Jud à Hiroshima
  • : Ma vie quotidienne à Hiroshima depuis le 28 Juin 2007
  • Contact

C'est quoi ce blog ?

Ce blog n'est pas un site informatif sur le Japon, ce n'est pas un blog sur les mangas ni la J-Pop... C'est un roman-photo. Il s'adresse avant-tout à mes amis (la communauté Hiroshimarseille) et ma famille, c'est juste ma vie quotidienne à Hiroshima et quelques réflexions et anecdotes à propos de ce que j'observe ici mais WELCOME, ne vous gênez pas pour venir jeter un coup d'oeil ou laisser un commentaire.

Rechercher

LIENS

BLOGS / SITES HIROSHIMA


(JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE / BLOGS
(JP) Chapeaux SANSO (by Hide)
(EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(EN / JP) GET HIROSHIMA (Infos / Petites annonces)
(JP) HIROMAG (Mag / Portail / Blog)
(JP) KAIKO'S (By Eiji)
(EN) LITTLE FOREIGNER
(EN) WINDCHEATER
(JP) CHERRY

 

BLOGS JAPON


(Tokyo / FR) BAKAPULU
(Tokyo / EN) Benoa in Japan
(Japon / FR) Bulles de Japon
(FR) Clarence Boddicker's nasty diary
(Tokyo / FR) De peu pour faire un monde
(FR) DRINCK COLD
(Tokyo) FLO A TOKYO
(Tokyo - Fukuoka / FR) Fujijana
(Fukuoka / FR) Fuji la canaille

(Tokyo / FR) Issekinicho (BD/Photo)
(Tokyo / FR) Japan Through Blue Eyes
(Japon / FR) Japon : 2 ou 3 choses...
(Osaka / FR) JAPONWEIRD
(Tokyo / FR-JP) Julie Blanchin (BD)
(Tokyo / FR) KED-O-KILL
(Kyoto / FR) LA RIVIERE AUX CANARDS
(Tokyo / FR) L'écureuil volant dans l'espace
(Tokyo / FR) Le Japon
(Sapporo / FR) LE JAPON DE LA LICORNE
(FR) LE JAPON DE ROBERT PATRICK
(Japon / FR) Les autres japonais
Methodes de Japonais pour gaijins
(Nagoya / FR) Nagoya en français
(Shikoku / FR) OGI JIMA
(Tokyo / FR) PETIT QUOTIDIEN NIPPON Route 254
(Nagano / FR) Sakana
(Tokyo / FR) Sucre (BD)
(Tokyo / FR) Tokyo Blog
(Tokyo / FR) TOKYO MON AMOUR
(Tokyo / FR) Tokyo Obsession
(Kyoto / FR) Un bayashi au Japon
(Tokyo / FR) YOUR HERO DIES TODAY

BLOGS ECRITS PAR DES JAPONAIS


(Hiroshima / JP) CARAT HIROSHIMA WEB MAGAZINE
(Hiroshima /EN / JP) DIRTY GENTLEMAN'S CLUB (by Susu)
(Tokyo / JP) DUMB WITH YOU (by Yoshi)
(Japon / France / FR) France et Japon vus par une japonaise
(Hiroshima /JP) HIROMAG
(Hiroshima /JP) KAIKO'S (By Eiji)
(Nantes / Hiroshima) Rié Chocolat
(Algérie / FR) Réflexions sur le Japon
(Japon / FR) Tu m'empêches de dormir !

 

BLOGS COREE

 

Entre Tobu et Soju
Les petites coréanneries de Marie
Madame Choi
Valeuf Corée

 

DIVERS

 

Blogs expatriés (Portail) PAS POUR DES PRUNES
Delikts aka Dee JB (Music)
La Dame Noir (Music)
La revanche du site
Leslie Plée (BD)
Radio Grenouille 888 Marseille
VIRGO MUSIC (Music)
www.anaisetpedro.com (blog, bijoux, resto Marseille)
Dzzing (Alcaline / Marseille)
Disco Outcasts (Manchester)

 

 


MES AUTRES SITES


Ju-co.com, mon portfolio graphisme / webdesign
Hiroshimarseille (Mon 1er voyage au Japon, 2006)
Mon portfolio sur portfolio-graphiste.com

 

expatriation

Archives